La Lazio a pourtant très rapidement fait le break à Bergame. L'équipe au sein de laquelle Silvio Proto est demeuré sur le banc et Jordan Lukaku est monté au jeu à la 76e, menait 0-2 après onze minutes et des réalisations signées De Roon (contre son camp, 5e) et Milinkovic-Savic (11e). Cela n'a pas suffi. Gosens (38e), l'ex-Genkois Malinovsky (66e) et Palomino (80e) ont renversé la tendance de manière aussi inattendue que méritée. . (Belga)

La Lazio a pourtant très rapidement fait le break à Bergame. L'équipe au sein de laquelle Silvio Proto est demeuré sur le banc et Jordan Lukaku est monté au jeu à la 76e, menait 0-2 après onze minutes et des réalisations signées De Roon (contre son camp, 5e) et Milinkovic-Savic (11e). Cela n'a pas suffi. Gosens (38e), l'ex-Genkois Malinovsky (66e) et Palomino (80e) ont renversé la tendance de manière aussi inattendue que méritée. . (Belga)