Malgré 17 tirs, dont 3 cadrés, en première mi-temps, l'AC Milan n'a pas été capable de trouver la faille dans la défense de Bologne. Olivier Giroud a notamment hérité d'une grosse occasion mais sa tête à bout portant a permis au gardien polonais Lukasz Skorupski de s'illustrer (45e+1). Le schéma n'a pas changé au retour des vestiaires. Pas assez concrète, l'équipe milanaise a bien cru ouvrir le score dans les arrêts de jeu mais la tête d'Ante Rebic, sur un corner sortant de Theo Hernandez, a une nouvelle fois trouvé Skorupski (90e+5). Les Rossoneri, qui restaient sur trois succès 1-0 en championnat, réalisent donc une mauvaise affaire car Naples s'est imposé dimanche à l'Atalanta (1-3) et l'Inter a remporté le choc du weekend sur la pelouse de la Juventus (0-1). (Belga)

Malgré 17 tirs, dont 3 cadrés, en première mi-temps, l'AC Milan n'a pas été capable de trouver la faille dans la défense de Bologne. Olivier Giroud a notamment hérité d'une grosse occasion mais sa tête à bout portant a permis au gardien polonais Lukasz Skorupski de s'illustrer (45e+1). Le schéma n'a pas changé au retour des vestiaires. Pas assez concrète, l'équipe milanaise a bien cru ouvrir le score dans les arrêts de jeu mais la tête d'Ante Rebic, sur un corner sortant de Theo Hernandez, a une nouvelle fois trouvé Skorupski (90e+5). Les Rossoneri, qui restaient sur trois succès 1-0 en championnat, réalisent donc une mauvaise affaire car Naples s'est imposé dimanche à l'Atalanta (1-3) et l'Inter a remporté le choc du weekend sur la pelouse de la Juventus (0-1). (Belga)