Malgré les percussions de Saelemakers, l'AC Milan n'a pas été dangereux en première période. Ce sont même les joueurs de Bergame, qui ont construit les plus belles actions et ont frôlé le but par Teun Koopmeiners (32e) et Luis Muriel (33e). À la reprise, l'Atalanta est encore passée près de l'ouverture du score sur un tir de Davide Zappacosta dévié par Davide Calabria et qui a fini d'un souffle au-dessus de la transversale (49e). Par contre, lancé par Junior Messias, Rafael Leao a porté l'AC Milan au commandement (56e, 1-0). Manifestement, les visiteurs n'étaient pas à la hauteur au moment de conclure. Alors que Duvan Zapata (62e, 73e) n'a pas cadré ses reprises, Theo Hernández a doublé l'avance des Milanisti après avoir effectué une chevauchée d'un rectangle à l'autre (76e, 2-0). (Belga)

Malgré les percussions de Saelemakers, l'AC Milan n'a pas été dangereux en première période. Ce sont même les joueurs de Bergame, qui ont construit les plus belles actions et ont frôlé le but par Teun Koopmeiners (32e) et Luis Muriel (33e). À la reprise, l'Atalanta est encore passée près de l'ouverture du score sur un tir de Davide Zappacosta dévié par Davide Calabria et qui a fini d'un souffle au-dessus de la transversale (49e). Par contre, lancé par Junior Messias, Rafael Leao a porté l'AC Milan au commandement (56e, 1-0). Manifestement, les visiteurs n'étaient pas à la hauteur au moment de conclure. Alors que Duvan Zapata (62e, 73e) n'a pas cadré ses reprises, Theo Hernández a doublé l'avance des Milanisti après avoir effectué une chevauchée d'un rectangle à l'autre (76e, 2-0). (Belga)