En finale, les joueuses de Pierre Vincent, ancien sélectionneur de l'équipe de France, affronteront Basket Landes ou Bourges, qui disputent le match 2 de la seconde demi-finale vendredi en soirée (20h45), alors que les Berruyères mènent la série 1-0 après avoir surclassé les Montoises (77-53). Après un premier quart-temps raté (29-20 pour Villeneuve d'Ascq), au cours duquel elles ont été menées de 13 points, les Lyonnaises ont pris progressivement le contrôle de la rencontre, portées une nouvelle fois par la championne d'Europe 2021 serbe, Aleksandra Crvendakic, encore au sommet avec 24 points. Passées en tête au score avant le dernier quart-temps (66-62), les joueuses de l'Asvel n'ont plus laissé les commandes de la rencontre aux Nordistes, grâce à la belle prestation de la meneuse des Belgian Cats Julie Allemand dans les dix dernières minutes (un tir à trois points et une interception notamment). Pour son premier titre national, l'Asvel (avec Julie Allemand) avait battu en 2019 Lattes-Montpellier trois victoires à deux, deux ans seulement après le rachat du club par Tony Parker, présent dans la salle de Mado Bonnet vendredi. Mais cette saison, elles n'auront pas l'avantage du terrain en finale, disputée au meilleur des cinq matchs, et devront se déplacer à Bourges ou à Mont-de-Marsan pour un éventuel match 5 décisif. Julie Allemand rejoindra à l'issue du championnat de France Emma Meesseman en WNBA chez les Chicago Sky dont la coach adjointe est Ann Devries. (Belga)

En finale, les joueuses de Pierre Vincent, ancien sélectionneur de l'équipe de France, affronteront Basket Landes ou Bourges, qui disputent le match 2 de la seconde demi-finale vendredi en soirée (20h45), alors que les Berruyères mènent la série 1-0 après avoir surclassé les Montoises (77-53). Après un premier quart-temps raté (29-20 pour Villeneuve d'Ascq), au cours duquel elles ont été menées de 13 points, les Lyonnaises ont pris progressivement le contrôle de la rencontre, portées une nouvelle fois par la championne d'Europe 2021 serbe, Aleksandra Crvendakic, encore au sommet avec 24 points. Passées en tête au score avant le dernier quart-temps (66-62), les joueuses de l'Asvel n'ont plus laissé les commandes de la rencontre aux Nordistes, grâce à la belle prestation de la meneuse des Belgian Cats Julie Allemand dans les dix dernières minutes (un tir à trois points et une interception notamment). Pour son premier titre national, l'Asvel (avec Julie Allemand) avait battu en 2019 Lattes-Montpellier trois victoires à deux, deux ans seulement après le rachat du club par Tony Parker, présent dans la salle de Mado Bonnet vendredi. Mais cette saison, elles n'auront pas l'avantage du terrain en finale, disputée au meilleur des cinq matchs, et devront se déplacer à Bourges ou à Mont-de-Marsan pour un éventuel match 5 décisif. Julie Allemand rejoindra à l'issue du championnat de France Emma Meesseman en WNBA chez les Chicago Sky dont la coach adjointe est Ann Devries. (Belga)