C'est un ancien joueur du Real Madrid qui a ouvert la marque en faveur des Basques dans cette rencontre. Martin Odegaard a décoché une frappe à distance centrale qui est passée sous les jambes d'Eder Militao puis sous celles d'un Keylor Navas maladroit pour faire 0-1 (22e). En deuxième période, c'est le jeune Alexander Isak qui s'est illustré avec deux buts de tout beauté coup sur coup pour permettre aux siens de prendre le large (54e et 56e). Le Suédois était encore protagoniste une dizaine de minutes plus tard - après la réduction de l'écart signée Marcelo (59e) - en offrant à Mikel Merino le but du 1-4 (69e). Le Real Madrid a réagi de manière très intense en relançant totalement le suspense grâce aux buts de Rodrygo (81e) et Nacho (90e+3). Ce sursaut d'orgueil et l'exclusion d'Andoni Gorosabel (90e+6) n'aideront finalement pas les madrilènes à accéder aux demi-finales. (Belga)

C'est un ancien joueur du Real Madrid qui a ouvert la marque en faveur des Basques dans cette rencontre. Martin Odegaard a décoché une frappe à distance centrale qui est passée sous les jambes d'Eder Militao puis sous celles d'un Keylor Navas maladroit pour faire 0-1 (22e). En deuxième période, c'est le jeune Alexander Isak qui s'est illustré avec deux buts de tout beauté coup sur coup pour permettre aux siens de prendre le large (54e et 56e). Le Suédois était encore protagoniste une dizaine de minutes plus tard - après la réduction de l'écart signée Marcelo (59e) - en offrant à Mikel Merino le but du 1-4 (69e). Le Real Madrid a réagi de manière très intense en relançant totalement le suspense grâce aux buts de Rodrygo (81e) et Nacho (90e+3). Ce sursaut d'orgueil et l'exclusion d'Andoni Gorosabel (90e+6) n'aideront finalement pas les madrilènes à accéder aux demi-finales. (Belga)