Grâce à deux buts rapides d'Edin Dzeko (7e, 10e), l'AS Rome a donné l'impression de s'envoler vers un succès facile. Averti à la 39e, Nainggolan a disputé un bon match. Aligné plus haut dans le camp adverse, il a eu plusieurs occasions de marquer. Le Diable rouge s'est montré très utile en perte de balle. Luciano Spalletti l'a probablement sorti pour lui éviter un carton rouge vu les nombreuses fautes commises sur l'attaquant adverse, Gaston Brugman. Ledian Memushaj a rendu l'espoir à Pescara (60e, 2-1). Mais Diego Perotti, qui avait fait les deux passes décisives sur les buts de Dzeko, s'est fait justice sur penalty (71e, 3-1). Cela n'a pas empêché les Romains de paniquer: Gianluca Caprari a une nouvelle fois réduit la marque pour Pescara (74e, 3-2). (Belga)

Grâce à deux buts rapides d'Edin Dzeko (7e, 10e), l'AS Rome a donné l'impression de s'envoler vers un succès facile. Averti à la 39e, Nainggolan a disputé un bon match. Aligné plus haut dans le camp adverse, il a eu plusieurs occasions de marquer. Le Diable rouge s'est montré très utile en perte de balle. Luciano Spalletti l'a probablement sorti pour lui éviter un carton rouge vu les nombreuses fautes commises sur l'attaquant adverse, Gaston Brugman. Ledian Memushaj a rendu l'espoir à Pescara (60e, 2-1). Mais Diego Perotti, qui avait fait les deux passes décisives sur les buts de Dzeko, s'est fait justice sur penalty (71e, 3-1). Cela n'a pas empêché les Romains de paniquer: Gianluca Caprari a une nouvelle fois réduit la marque pour Pescara (74e, 3-2). (Belga)