Mertens a été un des rares Napolitains à tirer son épingle du jeu. Malgré le trafic dans le rectangle adverse, le Diable rouge a bien évité le marquage de l'axe central adverse pour harceler Josip Posavec. Le gardien palermitain a repoussé plusieurs tirs de Mertens dont un sur son montant (11e). FRANCE: le PSG, qui menait au score après un penalty d'Edinson Cavani (81e, 1-0), a été rejoint par Monaco suite à un but de Bernardo Silva dans le temps additionnel (90e+1, 1-1). Ce partage permet à l'équipe du Rocher de garder la tête du championnat (49 points) à égalité avec Nice, son prochain adveraire. Le PSG reste troisième à trois points. Thomas Meunier a joué la totalité de la rencontre. Le Diable rouge s'est mis en évidence en seconde période en enchaînant deux grands ponts sur son côté droit avant de donner un ballon en retrait à Angel Di Maria, qui n'a pas cadré (64e). (Belga)

Mertens a été un des rares Napolitains à tirer son épingle du jeu. Malgré le trafic dans le rectangle adverse, le Diable rouge a bien évité le marquage de l'axe central adverse pour harceler Josip Posavec. Le gardien palermitain a repoussé plusieurs tirs de Mertens dont un sur son montant (11e). FRANCE: le PSG, qui menait au score après un penalty d'Edinson Cavani (81e, 1-0), a été rejoint par Monaco suite à un but de Bernardo Silva dans le temps additionnel (90e+1, 1-1). Ce partage permet à l'équipe du Rocher de garder la tête du championnat (49 points) à égalité avec Nice, son prochain adveraire. Le PSG reste troisième à trois points. Thomas Meunier a joué la totalité de la rencontre. Le Diable rouge s'est mis en évidence en seconde période en enchaînant deux grands ponts sur son côté droit avant de donner un ballon en retrait à Angel Di Maria, qui n'a pas cadré (64e). (Belga)