C'est avec Thorgan Hazard et Axel Witsel comme remplaçants, mais avec Thomas Meunier titulaire, que le Borussia Dortmund entendait bien mettre à profit le revers à domicile inattendu du Bayern contre Mönchengladbach (1-2). La tâche ne serait pourtant pas facile sur la pelouse de Francfort, cinquième, qui restait sur trois succès consécutifs en championnat avant la trêve. Les Jaune et Noir connaissaient un début de rencontre catastrophique et voyaient Francfort mener de deux buts avant la demi-heure de jeu grâce à Rafael Borré (15e et 24e). Monté au jeu à la 65e minute, Thorgan Hazard relançait le match quelques minutes plus tard grâce à sa troisième réalisation de la saison. Bien servi par Erling Haaland, le Diable Rouge pénétrait dans le grand rectangle avant de placer entre les jambes du gardien (71e, 2-1). Un but qui entretenait l'espoir et qui permettait aux siens d'effectuer une remontée folle. A trois minutes du terme, Thomas Meunier se signalait à son tour en offrant l'égalisation à Jude Bellingham (87e, 2-2) d'un centre en un temps, avant que Mahmoud Dahoud n'offre la victoire aux 'Borussen' dans la foulée (89e, 2-3). Axel Witsel recevait quelques minutes de temps de jeu en entrant à la 92e. (Belga)

C'est avec Thorgan Hazard et Axel Witsel comme remplaçants, mais avec Thomas Meunier titulaire, que le Borussia Dortmund entendait bien mettre à profit le revers à domicile inattendu du Bayern contre Mönchengladbach (1-2). La tâche ne serait pourtant pas facile sur la pelouse de Francfort, cinquième, qui restait sur trois succès consécutifs en championnat avant la trêve. Les Jaune et Noir connaissaient un début de rencontre catastrophique et voyaient Francfort mener de deux buts avant la demi-heure de jeu grâce à Rafael Borré (15e et 24e). Monté au jeu à la 65e minute, Thorgan Hazard relançait le match quelques minutes plus tard grâce à sa troisième réalisation de la saison. Bien servi par Erling Haaland, le Diable Rouge pénétrait dans le grand rectangle avant de placer entre les jambes du gardien (71e, 2-1). Un but qui entretenait l'espoir et qui permettait aux siens d'effectuer une remontée folle. A trois minutes du terme, Thomas Meunier se signalait à son tour en offrant l'égalisation à Jude Bellingham (87e, 2-2) d'un centre en un temps, avant que Mahmoud Dahoud n'offre la victoire aux 'Borussen' dans la foulée (89e, 2-3). Axel Witsel recevait quelques minutes de temps de jeu en entrant à la 92e. (Belga)