Après avoir rapidement ouvert la marque par Davison Sanchez(3e, 0-1), Tottenham a pris l'ascendant au milieu du jeu et a donné pas mal de travail à Robin Olsen. Heureusement pour les Toffees que leur gardien suédois était très vigilant car ils n'étaient pas encore vraiment entrés dans le match quand Dominic Calvert-Lewin a égalisé (36e, 1-1). Sept minutes et 26 secondes de feu allaient suivre pour Everton. Les Toffees ont pris les devants par Richarlison, dont le tir des 16 mètres est passé entre les jambes d'Alderweireld (38e, 2-1), et par Gylfi Sigurdsson sur penalty (43e, 3-1). Juste avant la mi-temps, Eric Lamela a réduit le déficit des Spurs (45e+3, 3-2). A la reprise, Sanchez a signé un doublé (57e, 3-3) mais Richarlison l'a imité pour remporter une nouvelle fois Everton au commandement (68e, 4-3). Le suspense n'était pas fini puisque Harry Kane, monté au jeu (53e), a arraché la prolongation (83e, 4-4). Monté au jeu à la 70e, Bernard était à la réception d'un centre de Gylfi Sigurdsson et ne laissait aucune chance à Hugo Lloris qui devait se retourner pour la 5e fois de la soirée. Le compte était bon. (Belga)

Après avoir rapidement ouvert la marque par Davison Sanchez(3e, 0-1), Tottenham a pris l'ascendant au milieu du jeu et a donné pas mal de travail à Robin Olsen. Heureusement pour les Toffees que leur gardien suédois était très vigilant car ils n'étaient pas encore vraiment entrés dans le match quand Dominic Calvert-Lewin a égalisé (36e, 1-1). Sept minutes et 26 secondes de feu allaient suivre pour Everton. Les Toffees ont pris les devants par Richarlison, dont le tir des 16 mètres est passé entre les jambes d'Alderweireld (38e, 2-1), et par Gylfi Sigurdsson sur penalty (43e, 3-1). Juste avant la mi-temps, Eric Lamela a réduit le déficit des Spurs (45e+3, 3-2). A la reprise, Sanchez a signé un doublé (57e, 3-3) mais Richarlison l'a imité pour remporter une nouvelle fois Everton au commandement (68e, 4-3). Le suspense n'était pas fini puisque Harry Kane, monté au jeu (53e), a arraché la prolongation (83e, 4-4). Monté au jeu à la 70e, Bernard était à la réception d'un centre de Gylfi Sigurdsson et ne laissait aucune chance à Hugo Lloris qui devait se retourner pour la 5e fois de la soirée. Le compte était bon. (Belga)