En conclusion d'une nouvelle saison décevante achevée à la 5e place de Premier League, les Mancuniens ont décroché un trophée pour la première fois depuis 2013 et le 20e titre de champion. ManU courait depuis 2004 après sa 12e Cup, ce qui lui permet de rejoindre Arsenal en tête du classement des équipes les plus souvent titrées dans l'épreuve. Une nouvelle fois pourtant, les joueurs de Louis van Gaal, qui avait été sifflé mardi pour sa dernière à Old Trafford, se sont fait copieusement bouger par Palace. Tout a pourtant failli fonctionner à merveille pour l'équipe d'Alan Pardew, qui était incapable de tenir le ballon mais est restée sans cesse dangereuse en contre et a ouvert le score par Puncheon (78e, 0-1). Si l'arbitre n'avait pas fait preuve d'un interventionnisme forcené en stoppant les situations d'avantage de Connor Wickham (17e) et Joel Ward (39e), les Londoniens auraient peut-être même ouvert le score plus tôt. Cela aurait toutefois été cruel pour des Mancuniens qui ont eu la possession de balle, ont même touché deux fois les montants par Fellaini (53e) et Anthony Martial (61e). Le Diable rouge a constitué le point de référence pour son attaque. Très précis dans ses passes, il a donné le but de l'égalisation à Mata (81e, 1-1). Leurs vertus mentales ont sauvé les Mancuniens, qui ont pris l'avance alors qu'ils jouaient à dix après l'exclusion de Chris Smalling (105e). Lingard a violemment repris sous la barre un ballon qui traînait (110e, 2-1). Rooney décroche donc le dernier titre national qui lui manquait tandis que son entraîneur, après avoir remporté les trophées équivalents aux Pays-Bas, en Espagne et en Allemagne, récidive en Angleterre. Ce succès ne garantit pas à Van Gaal qu'il va rester Old Trafford même s'il lui reste une troisième année de contrat. La BBBC a en effet annoncé après le match que son successeur était José Mourinho. Elle n'a pas cité de source mais semble malgré tout sûre de cette information qui court depuis longntemps dans les tabloïds britanniques. (Belga)

En conclusion d'une nouvelle saison décevante achevée à la 5e place de Premier League, les Mancuniens ont décroché un trophée pour la première fois depuis 2013 et le 20e titre de champion. ManU courait depuis 2004 après sa 12e Cup, ce qui lui permet de rejoindre Arsenal en tête du classement des équipes les plus souvent titrées dans l'épreuve. Une nouvelle fois pourtant, les joueurs de Louis van Gaal, qui avait été sifflé mardi pour sa dernière à Old Trafford, se sont fait copieusement bouger par Palace. Tout a pourtant failli fonctionner à merveille pour l'équipe d'Alan Pardew, qui était incapable de tenir le ballon mais est restée sans cesse dangereuse en contre et a ouvert le score par Puncheon (78e, 0-1). Si l'arbitre n'avait pas fait preuve d'un interventionnisme forcené en stoppant les situations d'avantage de Connor Wickham (17e) et Joel Ward (39e), les Londoniens auraient peut-être même ouvert le score plus tôt. Cela aurait toutefois été cruel pour des Mancuniens qui ont eu la possession de balle, ont même touché deux fois les montants par Fellaini (53e) et Anthony Martial (61e). Le Diable rouge a constitué le point de référence pour son attaque. Très précis dans ses passes, il a donné le but de l'égalisation à Mata (81e, 1-1). Leurs vertus mentales ont sauvé les Mancuniens, qui ont pris l'avance alors qu'ils jouaient à dix après l'exclusion de Chris Smalling (105e). Lingard a violemment repris sous la barre un ballon qui traînait (110e, 2-1). Rooney décroche donc le dernier titre national qui lui manquait tandis que son entraîneur, après avoir remporté les trophées équivalents aux Pays-Bas, en Espagne et en Allemagne, récidive en Angleterre. Ce succès ne garantit pas à Van Gaal qu'il va rester Old Trafford même s'il lui reste une troisième année de contrat. La BBBC a en effet annoncé après le match que son successeur était José Mourinho. Elle n'a pas cité de source mais semble malgré tout sûre de cette information qui court depuis longntemps dans les tabloïds britanniques. (Belga)