Sans se montrer véritablement dangereux malgré une domination certaine dans l'entrejeu, l'Atlético Madrid est finalement parvenu à ouvrir le score peu avant la demi-heure de jeu grâce à son attaquant international français Antoine Griezmann (28e, 1-0). Un score alourdi en seconde période par Angel Correa, qui a profité d'un cafouillage de la défense basque provoqué par un repoussé tir du Belge (60e, 2-0). Une minute après le remplacement de Carrasco pour Gabi (67e), l'Atlético va sceller le résultat à 3-0 sur un ultime but inscrit par son autre attaquant international français Kevin Gameiro (68e, 3-0). Remis de sa blessure au tendon d'Achille, Yannick Carrasco avait joué 30 minutes le week-end dernier face au Real Betis 51-0) lors de la 18e journée de Liga. Ce jeudi, il a été titularisé par son entraîneur, Diego Simeone. Le match retour aura lieu le 25 janvier prochain sur la pelouse d'Eibar. (Belga)

Sans se montrer véritablement dangereux malgré une domination certaine dans l'entrejeu, l'Atlético Madrid est finalement parvenu à ouvrir le score peu avant la demi-heure de jeu grâce à son attaquant international français Antoine Griezmann (28e, 1-0). Un score alourdi en seconde période par Angel Correa, qui a profité d'un cafouillage de la défense basque provoqué par un repoussé tir du Belge (60e, 2-0). Une minute après le remplacement de Carrasco pour Gabi (67e), l'Atlético va sceller le résultat à 3-0 sur un ultime but inscrit par son autre attaquant international français Kevin Gameiro (68e, 3-0). Remis de sa blessure au tendon d'Achille, Yannick Carrasco avait joué 30 minutes le week-end dernier face au Real Betis 51-0) lors de la 18e journée de Liga. Ce jeudi, il a été titularisé par son entraîneur, Diego Simeone. Le match retour aura lieu le 25 janvier prochain sur la pelouse d'Eibar. (Belga)