Pour ce match au sommet Luciano Spalletti a laissé Dries Mertens sur le banc et a aligné Victor Osimhen en pointe avec Hirving Lozano et Lorenzo Insigne en soutien. Alors que l'Inter s'était montré plus entreprenant, Naples a ouvert la marque par Piotr Zielinski, isolé par Insigne (17e, 0-1). Hakan Calhanoglu a remis les deux équipes à égalité en transformant un penalty accordé pour une faute de main de Kalidou Koulibaly (25e, 1-1). Sur corner botté par l'international turc, Ivan Perisic a marqué son premier but de la tête depuis octobre 2020 (44e, 2-1). Après la pause, les Interistes ont mis David Ospina à l'épreuve mais le gardien colombien de Naples n'a rien pu faire devant Lautaro Martinez, servi par Joaquin Correa (61e, 3-1). D'un tir du droit de l'extérieur du rectangle, Mertens a relancé le suspense (78, 3-2) mais Naples n'a pas arraché le point du partage malgré neuf minutes de temps supplémentaire. (Belga)

Pour ce match au sommet Luciano Spalletti a laissé Dries Mertens sur le banc et a aligné Victor Osimhen en pointe avec Hirving Lozano et Lorenzo Insigne en soutien. Alors que l'Inter s'était montré plus entreprenant, Naples a ouvert la marque par Piotr Zielinski, isolé par Insigne (17e, 0-1). Hakan Calhanoglu a remis les deux équipes à égalité en transformant un penalty accordé pour une faute de main de Kalidou Koulibaly (25e, 1-1). Sur corner botté par l'international turc, Ivan Perisic a marqué son premier but de la tête depuis octobre 2020 (44e, 2-1). Après la pause, les Interistes ont mis David Ospina à l'épreuve mais le gardien colombien de Naples n'a rien pu faire devant Lautaro Martinez, servi par Joaquin Correa (61e, 3-1). D'un tir du droit de l'extérieur du rectangle, Mertens a relancé le suspense (78, 3-2) mais Naples n'a pas arraché le point du partage malgré neuf minutes de temps supplémentaire. (Belga)