Au coup d'envoi, Arsenal s'est porté à l'assaut de la surface adverse mais son pressing pas assez coordonné ne lui a pas permis de mettre la défense de West Ham dans l'embarras. D'ailleurs la première frappe de la rencontre décochée par d'Eddie Nketiah, l'attaquant des Gunners, s'est fait attendre (16e). Le match s'est emballé aux environs de la demi-heure avec West Ham, qui s'est montré dangereux à deux reprises par Pablo Fornals (27e) et Manuel Lanzini (29e) Le public a alors eu droit à sept minutes de feu avec l'ouverture du score pour les Gunners par Rob Holding sur un corner de Bukayo Saka (38e, 0-1) et la réaction des Hammers par Jarrod Bowen '(45e, 1-1). Après la pause, Arsenal s'est démené pour reprendre le commandement et y est parvenu grâce à un coup de tête de son défenseur brésilien Gabriel (54e, 1-2). Les Gunners ne se sont pas contentés de gérer leur avance sans parvenir toutefois à tromper Lukasz Fabianski. (Belga)

Au coup d'envoi, Arsenal s'est porté à l'assaut de la surface adverse mais son pressing pas assez coordonné ne lui a pas permis de mettre la défense de West Ham dans l'embarras. D'ailleurs la première frappe de la rencontre décochée par d'Eddie Nketiah, l'attaquant des Gunners, s'est fait attendre (16e). Le match s'est emballé aux environs de la demi-heure avec West Ham, qui s'est montré dangereux à deux reprises par Pablo Fornals (27e) et Manuel Lanzini (29e) Le public a alors eu droit à sept minutes de feu avec l'ouverture du score pour les Gunners par Rob Holding sur un corner de Bukayo Saka (38e, 0-1) et la réaction des Hammers par Jarrod Bowen '(45e, 1-1). Après la pause, Arsenal s'est démené pour reprendre le commandement et y est parvenu grâce à un coup de tête de son défenseur brésilien Gabriel (54e, 1-2). Les Gunners ne se sont pas contentés de gérer leur avance sans parvenir toutefois à tromper Lukasz Fabianski. (Belga)