Shevchenko a opté pour une défense à trois avec Davide Sabelli, qui a remplacé Domenico Criscito blessé, Davide Biraschi et Andrea Cambiaso. A peine revenu de blessure, Zinho Vanheusden est resté sur le banc. L'AS Rome a démarré à fond, en pressant fort mais n'a pas trouvé le chemin des filets. Un but refusé à Henrikh Mkhitaryan pour une faute de main préalable de Tammy Abraham (15e) et une occasion colossale d'Eldor Shomurodov (28e) ont constitué les moments forts d'une première période pendant laquelle Genoa a eu du mal à porter le danger dans les parages de Rui Patricio. Le scénario de la seconde période a été sensiblement le même avec plusieurs occasions pour Mkhitaryan (50e, 70e, 74e). L'international arménien s'est racheté en servant Félix Afena-Gyan (82e, 0-1). Finalement, le Ghanéen a signé un doublé au prix d'un joli numéro (90e+4, 0-2). (Belga)

Shevchenko a opté pour une défense à trois avec Davide Sabelli, qui a remplacé Domenico Criscito blessé, Davide Biraschi et Andrea Cambiaso. A peine revenu de blessure, Zinho Vanheusden est resté sur le banc. L'AS Rome a démarré à fond, en pressant fort mais n'a pas trouvé le chemin des filets. Un but refusé à Henrikh Mkhitaryan pour une faute de main préalable de Tammy Abraham (15e) et une occasion colossale d'Eldor Shomurodov (28e) ont constitué les moments forts d'une première période pendant laquelle Genoa a eu du mal à porter le danger dans les parages de Rui Patricio. Le scénario de la seconde période a été sensiblement le même avec plusieurs occasions pour Mkhitaryan (50e, 70e, 74e). L'international arménien s'est racheté en servant Félix Afena-Gyan (82e, 0-1). Finalement, le Ghanéen a signé un doublé au prix d'un joli numéro (90e+4, 0-2). (Belga)