Grâce à l'utilisation du VAR, les arbitres n'ont pratiquement pas pris de mauvaises décisions. Le PRD a identifié 930 "moments clés" pour les arbitres et leurs assistants au cours des 232 matches joués la saison dernière. La précision de leurs décisions avant l'intervention de la VAR était de 84%, mais de 98% après l'intervention du VAR. Le PRD n'a donc établi que 2 %, soit seize mauvaises décisions majeures. Par ailleurs, le PRD a annoncé au début de la saison 2020-2021 qu'il pouvait compter sur 26 arbitres et 39 assistants. Par rapport à la saison dernière, Jan Boterberg (34 ans) fait officiellement partie des arbitres semi-professionnels depuis le 15 juillet. Douze arbitres bénéficient actuellement de ce statut. En outre, l'arbitre Brent Staessens et les assistants Nico Claes et Lennert Jans ont été promus au niveau pro. Traditionnellement, certaines règles ont été changées pour la saison prochaine. Par exemple, le jeu de main involontaire d'un attaquant (ou d'un coéquipier) ne sera sanctionné que si la faute de main est commise juste avant un but ou une occasion de but manifeste. (Belga)

Grâce à l'utilisation du VAR, les arbitres n'ont pratiquement pas pris de mauvaises décisions. Le PRD a identifié 930 "moments clés" pour les arbitres et leurs assistants au cours des 232 matches joués la saison dernière. La précision de leurs décisions avant l'intervention de la VAR était de 84%, mais de 98% après l'intervention du VAR. Le PRD n'a donc établi que 2 %, soit seize mauvaises décisions majeures. Par ailleurs, le PRD a annoncé au début de la saison 2020-2021 qu'il pouvait compter sur 26 arbitres et 39 assistants. Par rapport à la saison dernière, Jan Boterberg (34 ans) fait officiellement partie des arbitres semi-professionnels depuis le 15 juillet. Douze arbitres bénéficient actuellement de ce statut. En outre, l'arbitre Brent Staessens et les assistants Nico Claes et Lennert Jans ont été promus au niveau pro. Traditionnellement, certaines règles ont été changées pour la saison prochaine. Par exemple, le jeu de main involontaire d'un attaquant (ou d'un coéquipier) ne sera sanctionné que si la faute de main est commise juste avant un but ou une occasion de but manifeste. (Belga)