La plus grosse défaite infligée jusque-là par les Néo-Zélandais aux Sud-Africains était un 57-15 l'an dernier à Durban, en Afrique du Sud. Il s'agit du 5e score vierge des Springboks en 94 tests contre les All Blacks. Les Néo-Zélandais n'ont connu que six revers en six ans et dominent sans partage le rugby mondial. Bien partis pour conserver le trophée du "Four Nations" où leur avance sur les Springboks est désormais de 8 points (19-11), les All Blacks, emmenés par Beauden Barrett (une pénalité et 7 transformations) se sont tout de suite détachés, avant d'alourdir le score en fin rencontre. Les huit essais ont été signés Rieko Ioane (16e), Nehe Milner-Skudder (21e et 52e), Scott Barrett (36e), Brodie Retallick (36e), Ofa Tu'ungafasi (63e), Lima Sopoaga (73e) et Codie Taylor (80e+1). A noter que la Nouvelle-Zélande, championne du monde, se produira les 11 et 14 novembre prochain au Stade de France et à Lyon contre le XV tricolore. (Belga)

La plus grosse défaite infligée jusque-là par les Néo-Zélandais aux Sud-Africains était un 57-15 l'an dernier à Durban, en Afrique du Sud. Il s'agit du 5e score vierge des Springboks en 94 tests contre les All Blacks. Les Néo-Zélandais n'ont connu que six revers en six ans et dominent sans partage le rugby mondial. Bien partis pour conserver le trophée du "Four Nations" où leur avance sur les Springboks est désormais de 8 points (19-11), les All Blacks, emmenés par Beauden Barrett (une pénalité et 7 transformations) se sont tout de suite détachés, avant d'alourdir le score en fin rencontre. Les huit essais ont été signés Rieko Ioane (16e), Nehe Milner-Skudder (21e et 52e), Scott Barrett (36e), Brodie Retallick (36e), Ofa Tu'ungafasi (63e), Lima Sopoaga (73e) et Codie Taylor (80e+1). A noter que la Nouvelle-Zélande, championne du monde, se produira les 11 et 14 novembre prochain au Stade de France et à Lyon contre le XV tricolore. (Belga)