"Un marché des transferts assez léger donc. Les montants pourraient être réduits de moitié, voire même de deux tiers", a ajouté Empacher. Si Jörg Neubauer s'attend également à de telles réductions, il pense toutefois que la situation se normalisera rapidement une fois la crise passée. "On retrouve assez rapidement ses habitudes. Il est donc tout à fait possible que tout redevienne comme avant", a déclaré cet autre agent allemand. Dimanche, l'économiste du sport allemand Christoph Breuer avait déjà déclaré que les conséquences de la pandémie de coronavirus seraient ressenties et visibles sur le marché des transferts dans le football dès l'été prochain. (Belga)

"Un marché des transferts assez léger donc. Les montants pourraient être réduits de moitié, voire même de deux tiers", a ajouté Empacher. Si Jörg Neubauer s'attend également à de telles réductions, il pense toutefois que la situation se normalisera rapidement une fois la crise passée. "On retrouve assez rapidement ses habitudes. Il est donc tout à fait possible que tout redevienne comme avant", a déclaré cet autre agent allemand. Dimanche, l'économiste du sport allemand Christoph Breuer avait déjà déclaré que les conséquences de la pandémie de coronavirus seraient ressenties et visibles sur le marché des transferts dans le football dès l'été prochain. (Belga)