"Je voudrais remercier en premier lieu mon staff qui fut ma main droite tout au long de mon passage au Standard", déclare Guy Luzon. "Je voudrais également remercier les joueurs qui se sont donné coeur et âme chaque minute lors de chacune de nos batailles, ainsi que les supporters qui nous ont donné beaucoup d'excitation et de bonheur. Enfin je tiens à remercier le président qui a cru en moi et m'a donné le plaisir énorme d'être le coach du Standard de Liège. Ce club est fantastique. Bonne chance".

Guy Luzon a quitté son poste lundi, au lendemain d'une nouvelle défaite, 1-2 à domicile contre la lanterne rouge Zulte Waregem, la 5e en 11 rencontres de championnat cette saison. Un groupe de supporters mécontents avait même empêché la rencontre de s'achever en jetant des sièges sur la pelouse pour manifester sa colère. L'arbitre avait renvoyé les joueurs aux vestiaires à la 90e minute après une première interruption survenue à la 79e minute.

Guy Luzon, 39 ans, jusque-là entraîneur des Espoirs (U21) de l'équipe d'Israël, était arrivé au début de la saison 2013-2014 en remplacement de Mircea Renic. Il avait conduit le Standard à la 1e place de la saison régulière avant de céder le titre à Anderlecht dans les play-offs. Il était sous contrat jusqu'en 2016.

C'est Ivan Vukomanovic, l'adjoint de Luzon, qui reprend temporairement l'équipe. Luzon restera cependant "actif au sein du réseau de clubs partenaires", précise le Standard. Roland Duchâtelet, président du Standard, contrôle aussi les clubs de football de Charlton (D2/Ang), Carl Zeiss Iena (D4/All), Alcorcon (D2/Esp) et Ujpest FC (D1/Hon).

Le Standard est 12e du championnat et compte 12 points après 11 journées de compétition.

L'annonce avait été faite via le Twitter du Standard. Un autre tweet mentionnait : "S'il n'est plus entraîneur principal du Standard, Guy Luzon restera actif au sein du réseau de clubs partenaires."

Lire aussi: "La valse des entraineurs 2014-2015"

"Je voudrais remercier en premier lieu mon staff qui fut ma main droite tout au long de mon passage au Standard", déclare Guy Luzon. "Je voudrais également remercier les joueurs qui se sont donné coeur et âme chaque minute lors de chacune de nos batailles, ainsi que les supporters qui nous ont donné beaucoup d'excitation et de bonheur. Enfin je tiens à remercier le président qui a cru en moi et m'a donné le plaisir énorme d'être le coach du Standard de Liège. Ce club est fantastique. Bonne chance".Guy Luzon a quitté son poste lundi, au lendemain d'une nouvelle défaite, 1-2 à domicile contre la lanterne rouge Zulte Waregem, la 5e en 11 rencontres de championnat cette saison. Un groupe de supporters mécontents avait même empêché la rencontre de s'achever en jetant des sièges sur la pelouse pour manifester sa colère. L'arbitre avait renvoyé les joueurs aux vestiaires à la 90e minute après une première interruption survenue à la 79e minute.Guy Luzon, 39 ans, jusque-là entraîneur des Espoirs (U21) de l'équipe d'Israël, était arrivé au début de la saison 2013-2014 en remplacement de Mircea Renic. Il avait conduit le Standard à la 1e place de la saison régulière avant de céder le titre à Anderlecht dans les play-offs. Il était sous contrat jusqu'en 2016.C'est Ivan Vukomanovic, l'adjoint de Luzon, qui reprend temporairement l'équipe. Luzon restera cependant "actif au sein du réseau de clubs partenaires", précise le Standard. Roland Duchâtelet, président du Standard, contrôle aussi les clubs de football de Charlton (D2/Ang), Carl Zeiss Iena (D4/All), Alcorcon (D2/Esp) et Ujpest FC (D1/Hon).Le Standard est 12e du championnat et compte 12 points après 11 journées de compétition.L'annonce avait été faite via le Twitter du Standard. Un autre tweet mentionnait : "S'il n'est plus entraîneur principal du Standard, Guy Luzon restera actif au sein du réseau de clubs partenaires."Lire aussi: "La valse des entraineurs 2014-2015"