"Pour la seconde année consécutive, nous devons malheureusement organiser les 24 Heures Motos à huis clos. J'ai tout d'abord une pensée pour les fans de cette épreuve, à nouveau privés de circuit. Malgré l'absence de spectateurs, il était nécessaire pour les concurrents et leurs partenaires de maintenir cette épreuve. Nous espérons un retour à la normale très prochainement pour partager tous ensemble ces grands moments de sport", a exprimé Pierre Fillon, Président de l'Automobile Club de l'Ouest qui a pris "cette difficile décision" en concertation avec les fédérations française et internationale de motocyclisme "afin d'assurer la tenue des cinq épreuves prévues au calendrier 2021 et de soutenir les équipes engagées en Championnat du Monde FIM d'Endurance". (Belga)

"Pour la seconde année consécutive, nous devons malheureusement organiser les 24 Heures Motos à huis clos. J'ai tout d'abord une pensée pour les fans de cette épreuve, à nouveau privés de circuit. Malgré l'absence de spectateurs, il était nécessaire pour les concurrents et leurs partenaires de maintenir cette épreuve. Nous espérons un retour à la normale très prochainement pour partager tous ensemble ces grands moments de sport", a exprimé Pierre Fillon, Président de l'Automobile Club de l'Ouest qui a pris "cette difficile décision" en concertation avec les fédérations française et internationale de motocyclisme "afin d'assurer la tenue des cinq épreuves prévues au calendrier 2021 et de soutenir les équipes engagées en Championnat du Monde FIM d'Endurance". (Belga)