Ce sera la première fois depuis sa création en 1924 que la grande classique du sport automobile belge se tiendra octobre. "Reculer cette épreuve majeure de trois mois permettra d'assurer une organisation optimale en proposant un spectacle visuel unique", a écrit SRO Motorsports Group dans un communiqué. "En automne, le jour est forcément plus court et l'augmentation de la durée de la nuit constituera un défi supplémentaire pour les participants." D'autres courses se produiront sur le tracé de 7 kilomètres en marge des 24 Heures: la GT4 European Series, le Lamborghini Super Trofeo et le TCR Europe. De plus, les deux journées d'essais prévues mi-juin ont été reportées aux 29 et 30 septembre. Un autre grand événement sportif est programmé cet été sur le circuit de Spa-Francorchamps : le Grand Prix de Belgique de Formule 1 prévu le 30 août. Son avenir est toujours incertain car les événements de masse sont interdits en Belgique jusqu'au 31 août. (Belga)

Ce sera la première fois depuis sa création en 1924 que la grande classique du sport automobile belge se tiendra octobre. "Reculer cette épreuve majeure de trois mois permettra d'assurer une organisation optimale en proposant un spectacle visuel unique", a écrit SRO Motorsports Group dans un communiqué. "En automne, le jour est forcément plus court et l'augmentation de la durée de la nuit constituera un défi supplémentaire pour les participants." D'autres courses se produiront sur le tracé de 7 kilomètres en marge des 24 Heures: la GT4 European Series, le Lamborghini Super Trofeo et le TCR Europe. De plus, les deux journées d'essais prévues mi-juin ont été reportées aux 29 et 30 septembre. Un autre grand événement sportif est programmé cet été sur le circuit de Spa-Francorchamps : le Grand Prix de Belgique de Formule 1 prévu le 30 août. Son avenir est toujours incertain car les événements de masse sont interdits en Belgique jusqu'au 31 août. (Belga)