Par rapport à l'équipe qui a décroché la médaille de bronze l'an dernier au championnat d'Europe à Prague, Julie Allemand (Lyon ASVEL), 22 ans, est devenue la meneuse numéro 1 de Philip Mestdagh. Julie Vanloo et Marjorie Carpréaux complètent les guards. Sofie Hendrickx, la capitaine, a mis un terme à sa carrière internationale au début de l'année. Elle est remplacée par Hatty Nawezhy (qui joue en division 2 espagnole), 23 ans. Elle était dans l'équipe championne d'Europe U18 en 2011 avec Emma Meesseman, Julie Vanloo ou Antonia Delaere. Victime d'une entorse samedi dernier au tournoi de Valence, Emma Meesseman (1m95), 24 ans, soigne son pied et la rééducation se déroule parfaitement pour permettre à la joueuse d'Ekaterinburg, qui a fait l'impasse sur la WNBA cet été, d'être dans les temps pour jouer le premier match de la Coupe du monde le samedi 22 à Tenerife contre Porto Rico. Opérée au ménisque en décembre, Ann Wauters (1m92), 37 ans, connaît des soucis au genou avec le cartilage, mais tous ses efforts sont axés sur sa présence au Mondial. Philip Mestdagh se montrait là aussi optimiste sur sa participation. Des quinze joueuses encore dans la sélection, Manon Grzesinski (Castors Braine), Laure Resimont (Wavre-Ste Catherine), la joueuse de l'année en Belgique, et Serena Lynn-Geldof (Namur Capitale), qui était elle à l'Euro 2017, quittent le noyau restant cependant avec le groupe des Belgian Cats jusqu'à leur départ pour Tenerife. Kim Mestdagh, Antonia Delaere, Kyara Linskens ou Jana Raman, autre pions de base de l'équipe belge, sont du voyage également. Les Belgian Cats joueront encore deux rencontres de préparation, face à l'Argentine vendredi (21h00) à Natoye et dimanche après-midi (14h15) à Courtrai. Qualifiées pour la Coupe du monde aussi, les Argentines sont devenues championnes d'Amérique du Sud pour la première fois depuis 70 ans en battant le Brésil en finale (65-64) à Tunja en Colombie la semaine dernière. Les Belgian Cats sont versées dans la poule C à la Coupe du monde à Tenerife du 22 au 30 septembre avec l'Espagne, le Japon et Porto Rico. Les 12 joueuses belges pour la Coupe du monde: Julie Allemand (Lyon ASVEL/Fra), Julie Vanloo (PECS/Hon), Marjorie Carpréaux (Kangoeroes Pitzemburg), Antonia Delaere (Castors Braine), Hanne Mestdagh (Namur), Kim Mestdagh (sans club), Heleen Nauwelaers (Bembibre/Esp), Jana Raman (Claret Valencia/D2/Esp), Kyara Linskens (AZS Gorzow/Pol), Emma Meesseman (Ekaterinbug/Rus), Ann Wauters (sans club), Hatty Nawezhi (Añares Rioja ISB/D2/Esp). * club pour la saison 2018-2019 (Belga)

Par rapport à l'équipe qui a décroché la médaille de bronze l'an dernier au championnat d'Europe à Prague, Julie Allemand (Lyon ASVEL), 22 ans, est devenue la meneuse numéro 1 de Philip Mestdagh. Julie Vanloo et Marjorie Carpréaux complètent les guards. Sofie Hendrickx, la capitaine, a mis un terme à sa carrière internationale au début de l'année. Elle est remplacée par Hatty Nawezhy (qui joue en division 2 espagnole), 23 ans. Elle était dans l'équipe championne d'Europe U18 en 2011 avec Emma Meesseman, Julie Vanloo ou Antonia Delaere. Victime d'une entorse samedi dernier au tournoi de Valence, Emma Meesseman (1m95), 24 ans, soigne son pied et la rééducation se déroule parfaitement pour permettre à la joueuse d'Ekaterinburg, qui a fait l'impasse sur la WNBA cet été, d'être dans les temps pour jouer le premier match de la Coupe du monde le samedi 22 à Tenerife contre Porto Rico. Opérée au ménisque en décembre, Ann Wauters (1m92), 37 ans, connaît des soucis au genou avec le cartilage, mais tous ses efforts sont axés sur sa présence au Mondial. Philip Mestdagh se montrait là aussi optimiste sur sa participation. Des quinze joueuses encore dans la sélection, Manon Grzesinski (Castors Braine), Laure Resimont (Wavre-Ste Catherine), la joueuse de l'année en Belgique, et Serena Lynn-Geldof (Namur Capitale), qui était elle à l'Euro 2017, quittent le noyau restant cependant avec le groupe des Belgian Cats jusqu'à leur départ pour Tenerife. Kim Mestdagh, Antonia Delaere, Kyara Linskens ou Jana Raman, autre pions de base de l'équipe belge, sont du voyage également. Les Belgian Cats joueront encore deux rencontres de préparation, face à l'Argentine vendredi (21h00) à Natoye et dimanche après-midi (14h15) à Courtrai. Qualifiées pour la Coupe du monde aussi, les Argentines sont devenues championnes d'Amérique du Sud pour la première fois depuis 70 ans en battant le Brésil en finale (65-64) à Tunja en Colombie la semaine dernière. Les Belgian Cats sont versées dans la poule C à la Coupe du monde à Tenerife du 22 au 30 septembre avec l'Espagne, le Japon et Porto Rico. Les 12 joueuses belges pour la Coupe du monde: Julie Allemand (Lyon ASVEL/Fra), Julie Vanloo (PECS/Hon), Marjorie Carpréaux (Kangoeroes Pitzemburg), Antonia Delaere (Castors Braine), Hanne Mestdagh (Namur), Kim Mestdagh (sans club), Heleen Nauwelaers (Bembibre/Esp), Jana Raman (Claret Valencia/D2/Esp), Kyara Linskens (AZS Gorzow/Pol), Emma Meesseman (Ekaterinbug/Rus), Ann Wauters (sans club), Hatty Nawezhi (Añares Rioja ISB/D2/Esp). * club pour la saison 2018-2019 (Belga)