1. Vamos a Bertrix

Le choc psychologique peut passer par un portier : depuis l'arrivée d' Adrian Murcia à Bertrix fin janvier, le club mal classé en D3 amateur a aligné 13 points sur 15... en n'encaissant que deux pions. Faut dire que l'Espagnol a un CV : il a naguère défendu les bois d'Alicante... en Coupe du Roi à Bernabeu, l'antre du Real Madrid : " Il y avait 70.000 spectateurs, c'était l'équipe de Mourinho avec Modric, Özil, Benzema et Di Maria, Ronaldo avait débuté sur le banc. "
...

Le choc psychologique peut passer par un portier : depuis l'arrivée d' Adrian Murcia à Bertrix fin janvier, le club mal classé en D3 amateur a aligné 13 points sur 15... en n'encaissant que deux pions. Faut dire que l'Espagnol a un CV : il a naguère défendu les bois d'Alicante... en Coupe du Roi à Bernabeu, l'antre du Real Madrid : " Il y avait 70.000 spectateurs, c'était l'équipe de Mourinho avec Modric, Özil, Benzema et Di Maria, Ronaldo avait débuté sur le banc. " Contrat cassé suite à la crise économique espagnole, Murcia a fuité en Islande avant d'atterrir à Liège pour ses études... en tourisme. Le gus reste positif sur ses pairs : " Il y a autant de qualité technique en D3 amateur, la seule différence c'est la vitesse et le physique. " Sans doute ce qui a manqué, samedi à Aische, aux Catinus et Deketelaere, les avants locaux, pour tromper le brave Adrian... Consultant redouté en Flandre pour ses avis tranchés, Jan Mulder a reçu chez lui une... lettre de menaces bourrée d'allumettes prêtes à l'emploi. Mais pas parce qu'il aurait nuancé la domination brugeoise ou le charisme de Marc Coucke : au vrai, l'ex-bourreau des midinettes mauves est harcelé car, dans son village de Frise, l'intéressé milite au comité local... contre l'implantation d'éoliennes. Finalement, semer du vent sur des plateaux télé est bien moins périlleux. Waasland-Beveren mène une grande enquête chez ses fans pour changer le nom du club. En 2010, le SK Beveren en faillite avait sauvé sa tête grâce au matricule du RS Waasland. 8 ans plus tard, ses supporters, pour la plupart des nostalgiques jaune et bleu, veulent le retour au vieux nom. L'occasion fait le larron : en 2009, l'Excel Mouscron failli avait fait pareil en squattant le matricule de Peruwelz... avant de revenir discretos à son AOC. Et si le Freethiel rappelait aussi Heinz Schönberger à la place de Ryota Morioka et le vieux sponsor-quincailler Combori sur la poitrine à la place de Remo Frit ? D'autant qu'à l'exemple du grand Manchester United avant son rachat par les magnats ricains et, chez nous, du RWDM 47, un Yellow Blue SK Beveren sévit toujours en 2e Provinciale. Et fait souvent le plein. Même en jouant le bas de tableau. Après avoir sorti des budgets pour rémunérer les clubs alignant des jeunes formés dans leur Académie, la Pro League surfe sur la vague du foot en jupons : les clubs assignant au moins 300.000 euros à leur équipe dames recevront davantage de droits télé. On est loin de la parité des primes obtenues par les joueuses norvégiennes. Mais contrairement à la Fédé pour ses Diables, Pierre François n'a pas démarché Damso pour la BO du clip de promo. L'avenir des nôtres se joue sous les rais de la Côte d'Azur. La semaine passée, Bruno Venanzi s'est pointé avec son ex-notaire d'épouse au MIPIM de Cannes, la plus grosse bourse européenne de l'immobilier. Le patron rouche venait vendre son projet de Sclessin rénové, avec extension de l'enceinte à 34.000 places et projet de toit amovible. Venanzi y démarchait aussi des partenaires pour cofinancer les travaux... et a posé toutes ses questions sur le futur tram : " La mobilité est un enjeu majeur, un terminus sera localisé près du stade. " Avec MPH pour conduire le Tram 33 ? Au même moment, une centaine d'invités du Cercle Bruges, champion de D1B, assistait en Principauté à Monaco-Lille : le Président Schotte a même reçu le maillot de Youri Tielemans. Signe avant-coureur d'un prêt à Breydel ? Si Youri ne relève pas son niveau, ça craint... Le succès du Standard en Coupe a quasi généré un drame familial chez Olivier Renard. Car le fiston du DT rouche, qui fêtait ses 8 ans samedi au Heysel, joue depuis deux ans chez les jeunes... du Racing Genk : " À la maison, j'entends crier Forza Genk ! ", sourit Renard, marié à une Limbourgeoise. Déchiré entre son club et son daron, le gamin aurait pronostiqué un succès... des Rouches. Renaud Emond a donné raison au père indigne. Snobé par le coach Oranje, Ruud Vormer recueille déjà les votes des mouflets... pour sa coiffure tartine de gel, cheveux peignés arrière bien près de la raie. Hommage au Soulier d'Or, les U9 du club de Haasdonk, près de Beveren, se sont tous fait le look du Batave : le Club Bruges s'est empressé de publier les photos sur son site. Dommage que Waasland ne soit pas en play-offs 1 : Ruud n'aura pas l'occase de saluer ses fans lors du passage en car vers le Freethiel. La condition du Boer n'est plus si misérable. Selon des chiffres salariaux parus dans le Nieuwsblad, Zulte Waregem offrait en 2016-17 le salaire moyen... le plus élevé après celui des smicards d'Anderlecht : 524.349 et 643.689 euros annuels ! Dire qu'au terme de cette saison-là, Mbaye Leye fuit le Gaverbeek vu son contrat trop étriqué... 3e de ce classement, Bruges (499.225 euros) payait 23 % moins qu'Anderlecht et précédait Ostende (4e, 459.224), Genk (397.313), Gand (383.522), le Standard (350.480) et Charleroi (283.696). Honorer Saint-Trond rapporte peu en regard de Saint-Guidon : dernier au ranking du pèze, un Canari touchait... 4 fois moins qu'un ketje mauve - sacré gestionnaire, ce Duduche... Mais côté ONSS, tous les joueurs ont le même parachute doré : les prélèvements sont calculés sur des mensualités plafonnées à 2.281 euros ! Moins, proportionnellement, qu'un éboueur ou un facteur... Né sur l'île de Kumamoto, repaire des Diables Rouges au Mondial 2002, Yuta Toyokawa (triple buteur eupenois face à Mouscron) devait forcément être inspiré par le foot de chez nous. Hendrik Van Crombrugge révèle son autre secret : " Yuta est toujours le premier à l'entraînement, il amène son propre matos de muscu, ses chaussettes ont un tressage spécial... pour chaque orteil. " Frank Defays avait donc mal scouté les soquettes du Panda manga. Et surtout Christophe Diedhiou. Avoir été meilleur portier du monde n'est vraiment plus bankable : Jean-Marie Pfaff a enfin trouvé acheteur pour sa villa de 3.560 m2 où s'était tournée la saga TV flamande la plus kitsch des années 2000. La masure de Braaschaat, quartier cossu du nord d'Anvers, a mis... 9 ans à se vendre, Zean-Marie a dû baisser son prix de 60 % : de 1,895 million à... 695.000 euros. Les 6 chambres, 3 salles de bain, cave à vin, tennis et piscine sous verrière climatisée n'ont pas séduit les foules. Ni la collection perso de gants, maillots... et cols de chemises sponsorisés du Sympatico. Saloperie de modernité. Peut-être Jean-Marie aura-t-il plus de chance avec sa 2e maison, qu'il met aussi en vente car, âge oblige, lui et sa chère Carmen veulent passer en appartement. Cette propriété-là est à saisir pour 845.000 euros... mais ne trouve pas acheteur depuis 2 ans. Dur, dur, le marché des légendes. Erik Libois