Mons va bouger pendant le mercato de janvier, c'est certain. Maël Lépicier, qui était un cador de l'équipe avant de se perdre du côté du Beerschot, a assisté au match contre Genk. Son retour se négocie. Mons pourrait aussi rapatrier Matumona Zola, qui fait des pieds et des mains pour retrouver notre championnat. Il se rend compte qu'il a fait une erreur en quittant notre D1 pour le championnat angolais. Ce retour est envisageable, d'autant qu'il fait partie des joueurs que Domenico Leone apprécie particulièrement. Dommage que le club n'ait pas sauté sur quelques bonnes occasions en août. Anderlecht avait proposé de parquer Fernando Canesin et Jordan Lukaku dans le Hainaut mais la direction montoise voulait une option d'achat, ce qui ne convenait pas au Sporting. Ils sont donc partis à Ostende. Franck Berrier avait aussi été proposé. Aujourd'hui, ils donnent tous les trois de l'air à ce concurrent direct.

" Je ne demande pas des renforts à tout prix ", nous dit Cedomir Janevski. " Il doit être possible de s'en sortir avec les joueurs actuels. Qu'ils prouvent maintenant qu'on a raison de croire en eux. Et de toute façon, il ne reste pas beaucoup de matches de phase classique à partir de janvier, donc les effets de ce mercato sont limités. Je ne panique pas. " La panique, il l'a connue ailleurs ! " J'ai repris l'Etoile Rouge de Belgrade qui occupait la dernière place du classement. Ça, c'est une catastrophe, autre chose que le classement actuel de Mons, parce que ce club veut chaque année des trophées. Nous avons fini à la deuxième place. Ça allait mal aussi quand je suis devenu entraîneur de Bruges mais on a bien terminé en championnat et on a gagné la Coupe de Belgique. "

Par Pierre Danvoye

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Mons dans votre Sport/Foot Magazine

Mons va bouger pendant le mercato de janvier, c'est certain. Maël Lépicier, qui était un cador de l'équipe avant de se perdre du côté du Beerschot, a assisté au match contre Genk. Son retour se négocie. Mons pourrait aussi rapatrier Matumona Zola, qui fait des pieds et des mains pour retrouver notre championnat. Il se rend compte qu'il a fait une erreur en quittant notre D1 pour le championnat angolais. Ce retour est envisageable, d'autant qu'il fait partie des joueurs que Domenico Leone apprécie particulièrement. Dommage que le club n'ait pas sauté sur quelques bonnes occasions en août. Anderlecht avait proposé de parquer Fernando Canesin et Jordan Lukaku dans le Hainaut mais la direction montoise voulait une option d'achat, ce qui ne convenait pas au Sporting. Ils sont donc partis à Ostende. Franck Berrier avait aussi été proposé. Aujourd'hui, ils donnent tous les trois de l'air à ce concurrent direct." Je ne demande pas des renforts à tout prix ", nous dit Cedomir Janevski. " Il doit être possible de s'en sortir avec les joueurs actuels. Qu'ils prouvent maintenant qu'on a raison de croire en eux. Et de toute façon, il ne reste pas beaucoup de matches de phase classique à partir de janvier, donc les effets de ce mercato sont limités. Je ne panique pas. " La panique, il l'a connue ailleurs ! " J'ai repris l'Etoile Rouge de Belgrade qui occupait la dernière place du classement. Ça, c'est une catastrophe, autre chose que le classement actuel de Mons, parce que ce club veut chaque année des trophées. Nous avons fini à la deuxième place. Ça allait mal aussi quand je suis devenu entraîneur de Bruges mais on a bien terminé en championnat et on a gagné la Coupe de Belgique. "Par Pierre DanvoyeRetrouvez l'intégralité de l'article consacré à Mons dans votre Sport/Foot Magazine