Naviguant en eaux troubles sur le plan sportif après avoir déjà changé d'entraîneur cette saison et portant la lanterne rouge en championnat, le RAEC Mons a voulu dénoncer aussi la situation extra-sportive dans laquelle il se trouvait.

Dominique Leone, son président, regrette que le stade du Tondreau n'est pas encore terminé et fustige l'attitude de sa Ville réclamant un soutien fort et dans les plus brefs délais. Sans cela, dit-il, il arrêterait de supporter financièrement les Dragons. "Depuis 13 ans, mon apport et mon implication se comptent avec un double chiffre en millions d'euros. Ma famille et moi ne pouvons continuer à injecter 1 million d'euros dans un club qui n'est pas terminé. J'attends de la Ville, cette semaine ou dans la quinzaine, un geste fort, des dates et des engagements, sans lesquels je pourrai me retirer rapidement."

Sur le plan sportif, Dominique Leone souhaite bien entendu le maintien de son club en division 1, soulignant qu'un club qui descend alors que son stade n'est pas terminé ne remonte jamais.

Naviguant en eaux troubles sur le plan sportif après avoir déjà changé d'entraîneur cette saison et portant la lanterne rouge en championnat, le RAEC Mons a voulu dénoncer aussi la situation extra-sportive dans laquelle il se trouvait. Dominique Leone, son président, regrette que le stade du Tondreau n'est pas encore terminé et fustige l'attitude de sa Ville réclamant un soutien fort et dans les plus brefs délais. Sans cela, dit-il, il arrêterait de supporter financièrement les Dragons. "Depuis 13 ans, mon apport et mon implication se comptent avec un double chiffre en millions d'euros. Ma famille et moi ne pouvons continuer à injecter 1 million d'euros dans un club qui n'est pas terminé. J'attends de la Ville, cette semaine ou dans la quinzaine, un geste fort, des dates et des engagements, sans lesquels je pourrai me retirer rapidement." Sur le plan sportif, Dominique Leone souhaite bien entendu le maintien de son club en division 1, soulignant qu'un club qui descend alors que son stade n'est pas terminé ne remonte jamais.