"On ne négocie pas encore", coupe directement Christophe Henrotay. L'agent du joueur nous annonce directement la couleur : le dossier est en cours et il ne s'épanchera pas dessus. "Il y a eu une demande de renseignements de la part de l'Olympiakos. Je travaille d'arrache-pied sur ce dossier."

La RTBF croit savoir que Legear serait prêté en Grèce. Seul bémol, le Terek Grozny demanderait trop d'argent pour la location de son joueur. On parle d'une indemnité de prêt s'élevant à 1 million, couplée avec le payement de la totalité du salaire de Jona (1,5 million annuel). "Avant de penser en terme de prêt ou d'achat, il faudra d'abord tâcher de trouver une réelle connexion entre le joueur et le club. La question de son salaire, c'est autre chose. On n'en est pas encore là, mais s'il y a un soucis on trouvera des solutions et des compromis de part et d'autres", ponctue l'agent de l'ancien Diable Rouge.

Sportfootmagazine.be

"On ne négocie pas encore", coupe directement Christophe Henrotay. L'agent du joueur nous annonce directement la couleur : le dossier est en cours et il ne s'épanchera pas dessus. "Il y a eu une demande de renseignements de la part de l'Olympiakos. Je travaille d'arrache-pied sur ce dossier." La RTBF croit savoir que Legear serait prêté en Grèce. Seul bémol, le Terek Grozny demanderait trop d'argent pour la location de son joueur. On parle d'une indemnité de prêt s'élevant à 1 million, couplée avec le payement de la totalité du salaire de Jona (1,5 million annuel). "Avant de penser en terme de prêt ou d'achat, il faudra d'abord tâcher de trouver une réelle connexion entre le joueur et le club. La question de son salaire, c'est autre chose. On n'en est pas encore là, mais s'il y a un soucis on trouvera des solutions et des compromis de part et d'autres", ponctue l'agent de l'ancien Diable Rouge. Sportfootmagazine.be