Alaphilippe sera accompagné des Belges Dries Devenyns, Pieter Serry et Louis Vervaeke ainsi que des Danois Kasper Asgreen et Mikkel Honoré. Le Suisse Mauro Schmid, vainqueur de l'étape du dernier Tour d'Italie qui a emprunté une partie du tracé de la course d'un jour, complète l'effectif du Wolfpack, qui compte déjà 11 victoires au compteur en 2022. Si le rendez-vous italien est encore jeune, il s'érige année après année comme l'une des courses les plus attendues de la saison. Son parcours, qui emprunte de nombreux chemins de gravier blanc, typiques de la région toscane, y est pour beaucoup. Le successeur de Mathieu van der Poel sera connu après 184 km autour de Sienne. La victoire se jouera sur la célèbre Piazza del Campo après une ultime rampe de 700 mètres à 9,1 pour cent de déclivité moyenne. Alaphilippe est évidemment l'un des candidats à la victoire finale, à l'instar du Slovène Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour de France, de Tim Wellens et de l'inoxydable Alejandro Valverde. (Belga)

Alaphilippe sera accompagné des Belges Dries Devenyns, Pieter Serry et Louis Vervaeke ainsi que des Danois Kasper Asgreen et Mikkel Honoré. Le Suisse Mauro Schmid, vainqueur de l'étape du dernier Tour d'Italie qui a emprunté une partie du tracé de la course d'un jour, complète l'effectif du Wolfpack, qui compte déjà 11 victoires au compteur en 2022. Si le rendez-vous italien est encore jeune, il s'érige année après année comme l'une des courses les plus attendues de la saison. Son parcours, qui emprunte de nombreux chemins de gravier blanc, typiques de la région toscane, y est pour beaucoup. Le successeur de Mathieu van der Poel sera connu après 184 km autour de Sienne. La victoire se jouera sur la célèbre Piazza del Campo après une ultime rampe de 700 mètres à 9,1 pour cent de déclivité moyenne. Alaphilippe est évidemment l'un des candidats à la victoire finale, à l'instar du Slovène Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour de France, de Tim Wellens et de l'inoxydable Alejandro Valverde. (Belga)