Le temps de Canards, approprié au surnom des joueurs, n'a pas empêché les responsables du club, les deux ministres compétents en matière d'infrastructures sportives ainsi que les élus communaux de couper le ruban symbolique de ces nouveaux moyens dont bénéficient le Watducks depuis le début de l'hiver à la Drève d'Argenteuil. La nouvelle tribune couverte de 750 places assises, baptisée 'Deutsche Bank Arena', a été construite au centre d'un complexe sportif abritant désormais 3 terrains pouvant héberger les quelque 1.500 membres waterlootois. La rénovation de ce terrain principal ainsi que la construction d'un 3e terrain et de la tribune aura coûté un peu plus de deux millions d'euros au club, dont 1.280.000 euros subsidiés par la région wallonne via sa direction des infrastructures sportives Infrasports. La prochaine phase du centre d'excellence qu'ambitionne le président du club Géry Dohmen consistera à la rénovation et l'agrandissement du club house actuel, qui devrait s'agrandir et offrir plus de fonctionnalités en terme de formation et de confort pour les joueurs et invités. Plus sportivement et au delà de l'aspect officiel de l'événement, les Canards waterlootois, tant chez les dames que chez les messieurs, ont tenu à partager leur bonheur avec leurs adversaires du jour. L'équipe féminine n'a en effet pas réussi à prendre le meilleur sur les Anversoises du Victory (1-1), tandis que les messieurs ont laissé leur place de leader de la poule B leur échapper au profit du Beerschot après leur partage 2-2 contre l'Herakles. (Belga)

Le temps de Canards, approprié au surnom des joueurs, n'a pas empêché les responsables du club, les deux ministres compétents en matière d'infrastructures sportives ainsi que les élus communaux de couper le ruban symbolique de ces nouveaux moyens dont bénéficient le Watducks depuis le début de l'hiver à la Drève d'Argenteuil. La nouvelle tribune couverte de 750 places assises, baptisée 'Deutsche Bank Arena', a été construite au centre d'un complexe sportif abritant désormais 3 terrains pouvant héberger les quelque 1.500 membres waterlootois. La rénovation de ce terrain principal ainsi que la construction d'un 3e terrain et de la tribune aura coûté un peu plus de deux millions d'euros au club, dont 1.280.000 euros subsidiés par la région wallonne via sa direction des infrastructures sportives Infrasports. La prochaine phase du centre d'excellence qu'ambitionne le président du club Géry Dohmen consistera à la rénovation et l'agrandissement du club house actuel, qui devrait s'agrandir et offrir plus de fonctionnalités en terme de formation et de confort pour les joueurs et invités. Plus sportivement et au delà de l'aspect officiel de l'événement, les Canards waterlootois, tant chez les dames que chez les messieurs, ont tenu à partager leur bonheur avec leurs adversaires du jour. L'équipe féminine n'a en effet pas réussi à prendre le meilleur sur les Anversoises du Victory (1-1), tandis que les messieurs ont laissé leur place de leader de la poule B leur échapper au profit du Beerschot après leur partage 2-2 contre l'Herakles. (Belga)