La Pro League n'a pas encore pris de décision quant à la reprise du championnat, de même que sur sa forme. Le virologue Marc Van Ranst (KU Louvain), qui conseille les instances du football, est pessimiste. "J'espère que les compétitions se dérouleront jusqu'au bout, mais je crains que ce soit impossible", a expliqué le professeur. "Je vois peu de possibilités. Si les mesures s'avèrent efficaces, nous allons les conserver. Nous n'allons pas soudainement les jeter par dessus bord pour pouvoir organiser des événements de masse. Rassembler beaucoup de personnes est un sujet sur lequel nous devons être très vigilants." Van Ranst voit encore une ouverture pour la finale de la Coupe entre le Club Bruges et l'Antwerp. "Peut-être qu'une finale de coupe symbolique peut se jouer à huis clos, mais sauver le championnat sera difficile." (Belga)

La Pro League n'a pas encore pris de décision quant à la reprise du championnat, de même que sur sa forme. Le virologue Marc Van Ranst (KU Louvain), qui conseille les instances du football, est pessimiste. "J'espère que les compétitions se dérouleront jusqu'au bout, mais je crains que ce soit impossible", a expliqué le professeur. "Je vois peu de possibilités. Si les mesures s'avèrent efficaces, nous allons les conserver. Nous n'allons pas soudainement les jeter par dessus bord pour pouvoir organiser des événements de masse. Rassembler beaucoup de personnes est un sujet sur lequel nous devons être très vigilants." Van Ranst voit encore une ouverture pour la finale de la Coupe entre le Club Bruges et l'Antwerp. "Peut-être qu'une finale de coupe symbolique peut se jouer à huis clos, mais sauver le championnat sera difficile." (Belga)