"Tant que l'enquête se poursuit, et pour une durée maximale de trois mois, ils ne peuvent plus avoir de contacts avec le club, même pas téléphoniques, et ne peuvent plus se rendre au stade pour assister à un match", a ajouté le porte-parole. "C'est une décision dans l'intérêt de l'enquête. Si celle-ci est bouclée plus rapidement, les mesures pourront être levées."

Le gardien de Waasland-Beveren, Davy Roef, a été entendu jeudi par le juge d'instruction comme témoin et a été libéré sans conditions. Il n'a pas été inculpé. "Nous soutenons Davy. Il a repris l'entraînement vendredi", a indiqué le porte-parole.

Le match opposant le FC Malines à Waasland-Beveren le 11 mars 2018 est considéré comme suspect par les enquêteurs. L'agent de joueurs Dejan Veljkovic aurait approché des membres du conseil d'administration de Waasland-Beveren, pour influencer le résultat en faveur de Malines. Olivier Myny, joueur d'OH Louvain, ex-Waasland-Beveren, a aussi été entendu par les enquêteurs et a été inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée. Il a été libéré après audition.