Le départ et l'arrivée se feront de Sienne, tout comme la course féminine. L'épreuve chez les messieurs comptera 184 km au compteur avec 11 secteurs et 63 km de portions non-asphaltées, soit 34,2 % du parcours. Wout van Aert l'avait donc emporté l'an dernier avant de signer un rare doublé avec Milan-Sanremo dans la foulée. Seuls le Français Julian Alaphilippe en 2019, le Polonais Michal Kwiatkoswki en 2017 et l'Italien Fabian Cancellara en 2008 ont réussi à remporter les deux courses l'une à la suite de l'autre. En raison de la crise du coronavirus, la course a eu lieu le 1er août l'an dernier, et Milan-Sanremo une semaine plus tard le 8 août. "Cette semaine là en Italie a été l'une des périodes les plus spéciales de mon année", a rappelé Wout van Aert (Jumbo-Visma) cité dans le communiqué des organisateurs. "C'était très intense pour la reprise des courses. Ce fut une expérience unique que de gagner ces courses l'une après l'autre. Après les Mondiaux de cyclocross (dimanche dernier), j'ai pris un peu de repos, mais je me suis déjà remis au travail à présent pour préparer la nouvelle saison sur route. Au début, je me concentrerai sur les courses d'un jour. Et je suis impatient de disputer les courses en Italie. Non seulement les Strade Bianche, mais aussi cette fois Tirreno-Adriatico", qui aura lieu du 10 au 16 mars. Wout van Aert avait clôturé dimanche sa saison de cyclocross par une deuxième place au championnat du monde à Ostende, derrière le Néerlandais Mathieu van der Poel. L'épreuve féminine des Strade Bianche comptera elle 136 kilomètres avec 8 secteurs et 31,4 km de route non-asphaltées soit 23,1% du parcours. Elle se déroulera avant l'épreuve messieurs. Il s'agira de la 7e édition. Les deux précédentes éditions ont été remportées par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten. (Belga)

Le départ et l'arrivée se feront de Sienne, tout comme la course féminine. L'épreuve chez les messieurs comptera 184 km au compteur avec 11 secteurs et 63 km de portions non-asphaltées, soit 34,2 % du parcours. Wout van Aert l'avait donc emporté l'an dernier avant de signer un rare doublé avec Milan-Sanremo dans la foulée. Seuls le Français Julian Alaphilippe en 2019, le Polonais Michal Kwiatkoswki en 2017 et l'Italien Fabian Cancellara en 2008 ont réussi à remporter les deux courses l'une à la suite de l'autre. En raison de la crise du coronavirus, la course a eu lieu le 1er août l'an dernier, et Milan-Sanremo une semaine plus tard le 8 août. "Cette semaine là en Italie a été l'une des périodes les plus spéciales de mon année", a rappelé Wout van Aert (Jumbo-Visma) cité dans le communiqué des organisateurs. "C'était très intense pour la reprise des courses. Ce fut une expérience unique que de gagner ces courses l'une après l'autre. Après les Mondiaux de cyclocross (dimanche dernier), j'ai pris un peu de repos, mais je me suis déjà remis au travail à présent pour préparer la nouvelle saison sur route. Au début, je me concentrerai sur les courses d'un jour. Et je suis impatient de disputer les courses en Italie. Non seulement les Strade Bianche, mais aussi cette fois Tirreno-Adriatico", qui aura lieu du 10 au 16 mars. Wout van Aert avait clôturé dimanche sa saison de cyclocross par une deuxième place au championnat du monde à Ostende, derrière le Néerlandais Mathieu van der Poel. L'épreuve féminine des Strade Bianche comptera elle 136 kilomètres avec 8 secteurs et 31,4 km de route non-asphaltées soit 23,1% du parcours. Elle se déroulera avant l'épreuve messieurs. Il s'agira de la 7e édition. Les deux précédentes éditions ont été remportées par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten. (Belga)