Le tournoi du Grand Chelem organisé à Londres ne sera pas affecté financièrement par le report de cette année en raison de la pandémie de coronavirus. L'organisation a payé une prime d'assurance annuelle pendant dix-sept ans pour couvrir les conséquences financières d'une pandémie. Toutefois, la même procédure ne sera plus possible l'année prochaine. "Dans la situation actuelle, il est impossible de souscrire une telle assurance pendant une année supplémentaire", a expliqué Lewis. Le circuit international de tennis est à l'arrêt jusqu'à la fin du mois de juillet en raison de la crise du Covid-19. L'US Open, programmé du 31 août au 13 septembre, sera désormais le premier tournoi du Grand Chelem, bien qu'à huis clos. Roland-Garros commencera deux semaines plus tard. Ces deux tournois n'étaient pas couverts par une telle assurance. L'Open d'Australie a eu lieu avant l'apparition de la pandémie. (Belga)

Le tournoi du Grand Chelem organisé à Londres ne sera pas affecté financièrement par le report de cette année en raison de la pandémie de coronavirus. L'organisation a payé une prime d'assurance annuelle pendant dix-sept ans pour couvrir les conséquences financières d'une pandémie. Toutefois, la même procédure ne sera plus possible l'année prochaine. "Dans la situation actuelle, il est impossible de souscrire une telle assurance pendant une année supplémentaire", a expliqué Lewis. Le circuit international de tennis est à l'arrêt jusqu'à la fin du mois de juillet en raison de la crise du Covid-19. L'US Open, programmé du 31 août au 13 septembre, sera désormais le premier tournoi du Grand Chelem, bien qu'à huis clos. Roland-Garros commencera deux semaines plus tard. Ces deux tournois n'étaient pas couverts par une telle assurance. L'Open d'Australie a eu lieu avant l'apparition de la pandémie. (Belga)