Le tournoi sur dur néo-zélandais se déroule habituellement début janvier et sert de préparation pour l'Open d'Australie qui suit. Il a attiré de grands noms ces dernières années dont la lauréate de 2020, Serena Williams. Le directeur du tournoi Karl Budge a expliqué que la crise liée au Covid-19 avait créé un environnement incertain, rendant l'organisation d'un événement aussi complexe irréalisable. "Nous sommes bien sûr terriblement tristes d'annoncer cette information mais la sécurité doit être notre priorité", a-t-il souligné dans un communiqué. (Belga)

Le tournoi sur dur néo-zélandais se déroule habituellement début janvier et sert de préparation pour l'Open d'Australie qui suit. Il a attiré de grands noms ces dernières années dont la lauréate de 2020, Serena Williams. Le directeur du tournoi Karl Budge a expliqué que la crise liée au Covid-19 avait créé un environnement incertain, rendant l'organisation d'un événement aussi complexe irréalisable. "Nous sommes bien sûr terriblement tristes d'annoncer cette information mais la sécurité doit être notre priorité", a-t-il souligné dans un communiqué. (Belga)