Les golfeurs ayant pris part au premier tournoi de la ligue dissidente, organisé au début du mois à St. Albans près de Londres, seront exclus de l'Open d'Écosse, un des cinq tournois des Rolex Series de la saison, ainsi que du Barbasol Championship et du Barracuda Championship, qui se tient en parallèle du British Open, deux rendez-vous organisés conjointement avec le PGA Tour. Le DP World Tour, anciennement connu sous le nom de European Tour, leur a également infligé une amende de 100.000 livres sterling (près de 117.000 euros) chacun. "Leurs actions ne sont pas justes pour la majorité de nos membres et sapent le circuit, c'est pourquoi nous prenons les mesures que nous avons annoncées aujourd'hui", a expliqué Le directeur général du DP World Tour, Keith Pelley, en faisant référence à ces golfeurs. Le 9 juin, le circuit américain (PGA), avait banni dix-sept golfeurs ayant pris part au tournoi inaugural de la LIV, dont plusieurs grands noms du golf comme Phil Mickelson et Dustin Johnson. Il a ensuite annoncé cette semaine vouloir notamment augmenter ses dotations pour contrer le circuit sponsorisé par l'Arabie saoudite. (Belga)

Les golfeurs ayant pris part au premier tournoi de la ligue dissidente, organisé au début du mois à St. Albans près de Londres, seront exclus de l'Open d'Écosse, un des cinq tournois des Rolex Series de la saison, ainsi que du Barbasol Championship et du Barracuda Championship, qui se tient en parallèle du British Open, deux rendez-vous organisés conjointement avec le PGA Tour. Le DP World Tour, anciennement connu sous le nom de European Tour, leur a également infligé une amende de 100.000 livres sterling (près de 117.000 euros) chacun. "Leurs actions ne sont pas justes pour la majorité de nos membres et sapent le circuit, c'est pourquoi nous prenons les mesures que nous avons annoncées aujourd'hui", a expliqué Le directeur général du DP World Tour, Keith Pelley, en faisant référence à ces golfeurs. Le 9 juin, le circuit américain (PGA), avait banni dix-sept golfeurs ayant pris part au tournoi inaugural de la LIV, dont plusieurs grands noms du golf comme Phil Mickelson et Dustin Johnson. Il a ensuite annoncé cette semaine vouloir notamment augmenter ses dotations pour contrer le circuit sponsorisé par l'Arabie saoudite. (Belga)