1. Un crowdfunding, Kevin ?

Avec ses trois poumons, Kevin De Bruyne aurait pu faire du 5.000 m. Après l'annonce de la pige hebdomadaire de notre rouquin fixée à 360.000 boules (et même 400.000, bonus inclus), le coureur de 800 m Stijn Baeten a ouvert le débat sur Twitter : "Kevin, veux-tu filer 1.000 euros par mois à 15 athlètes coupés de contrat ?" Ses collègues Pieter-Jan Hannes, Louise Carton et Eline Berings ont retweeté le post. Kevin a précisé que pour lui, l'argent n'était pas une fin en soi.

2. Gazon maudit

Pas de cadeaux entre jardiniers : dimanche, Lokeren a remporté à Ostende le duel des meilleurs herboristes (2-3). Car côté gazon, Coucke emmène devant Lambrecht le ranking des meilleurs pitchs de D1 : respectivement 440 et 433 points (sur un max possible de 450), cotation établie à chaque match par l'arbitre, le coach et le capitaine visiteur. Et de fait, la valeur du brin est inversement proportionnelle... à celle du point : Zulte Waregem, Malines et Eupen, tous mal classés, émargent au top 6 de l'herbe folle... alors que Bruges, Anderlecht et Gand, bien calés dans le top 4, ont leurs jardiniers... dans les 6 pires tondeurs de moquette. CQFD : le champion émergera du foot-carbonnades, ce qui explique le piètre jeu produit cette saison. Juste pour info : Saint-Trond a la 12e pelouse de D1. On ignorait que le synthétique bouffait aussi de l'engrais.

3. Ara noir

La passion du Great Old gagne même... les aras : un fan de l'Antwerp, propriétaire d'un perroquet, a appris à son volatile les paroles de l'hymne du Bosuil "Rouge et Blanc, couleurs adorées..." Après plusieurs jours de répétition sous la baguette patiente de son maître-chanteur, l'oiseau de 3 ans prénommé Julleke a subitement entonné l'air sacré... lors du 2-0 signé Owusu, face à Bruges l'autre dimanche. Mauvais présage ? Comme on sait, les Gazelles sont revenues au score. On ignore si Julleke a remis le couvert, samedi après le but d'ouverture d'Oularé à Charleroi. Si oui, cet oiseau est vraiment de mauvais augure vu que là aussi, Benavente a remis les siens dans le circuit. Gazelles ou Zèbres, l'aura de l'ara a ses limites. Quoique : le maître du perroquet s'est aussi mis en tête de lui faire ânonner "Royal Antwerp Football Club". Botte secrète vers la victoire ?

4. Salade de fruits...

La fameuse Tactique du Gendarme., belgaimage
La fameuse Tactique du Gendarme. © belgaimage

Dylan Bronn a sa propre méthode de conditionnement : fan de Bourvil, le stoppeur gantois branche à fond la sono du vestiaire sur Salade de Fruits, son air favori déjà sorti au bizutage. "Mes équipiers m'insultent pour que je coupe", se marre le Franco-Tunisien : "Je connais aussi par coeur La Tactique du Gendarme." Objet du marquage à la culotte, Wesley Moraes l'a constaté à ses dépens. Et c'est le tout-Bruges qui a sombré dimanche dans la macédoine de fruits buffalo.

5. Home Sweet Home

Laisse-moi faire mon lit., belgaimage
Laisse-moi faire mon lit. © belgaimage

Plus que tout Eupenois, Mbaye Leye était full motivé à Courtrai samedi : si les Pandas grappillaient, le Sénégalais pouvait dormir sur place auprès de femme et enfants, évitant ainsi le retour en car vers le Kehrweg (224 km). Et pour la visite du 17 février à Zulte, Leye a reçu la même promesse... aux mêmes conditions. Juste compensation : ces deux matches sont les deux seuls que Mbaye interdit aux siens de suivre en live au stade. Question de préserver leurs vierges oreilles des gentillesses du public.

6. Méga-deal...

Toujours en quête d'un repreneur pour son bébé ostendais, Marc Coucke défriche tous azimuts. Après... Manchester City et une piste asiatique levée par Dirk Degraen, l'ex-DG genkois qui avait déjà amené Vincent Tan à Courtrai, on évoque une offre du studio télé flamand... d'animation Studio 100 (200 millions de chiffres d'affaires annuel), qui produit les séries Mega Mindy, Bumba, Piet Piraat et Plop. Si le but est d'assurer à Mijnheer en Mevrouw Pirate, les deux mascottes édentées du KVO, un voisinage braillant pour l'ambiance sur la touche, c'est bien vu. Sauf qu'avec les résultats actuels, qui font chuter le prix de revente, Coucke n'a sans doute jamais eu aussi peu l'envie d'éructer Couckenbak. La preuve : contre Lokeren, notre twitteur (qui fêtait ses 53 ans) avait promis de mettre en perce 2 fûts de bière Filou... en cas de succès. Quel filou, ce Marco.

7. Vieilles marmites

Georges a repéré un arbitre qui promet., belgaimage
Georges a repéré un arbitre qui promet. © belgaimage

Pas sûr que Marc Coucke va tant révolutionner les vieilles pratiques mauves de prospection : Van Holsbeeck sur la corde raide, le nouveau proprio aurait en mire... Georges Heylens (76 ans) pour épauler le pressenti Luc Devroe. Légendaire back droit du Sporting, Heylens pourra déjà aider Appiah à réussir ses centres. Votre Sport/Foot-Mag avait vu clair avant tout le monde : Georges y fut consultant de longues années.

8. Je te matche

Les miracles de Tinder Plus., belgaimage
Les miracles de Tinder Plus. © belgaimage

Pompier ( ? ) malinois du moment, Dennis Van Wijk n'était pas le 1er choix Yellow-Red : Marc Wilmots a été approché mais l'ingrat a refusé d'aider ses ex-couleurs. Car le Président local a sa méthode d'approche. En point-presse, Van Wijk a vu sa langue fourcher : "Aujourd'hui, les coaches doivent s'adapter aux moeurs des jeunes, Facebook, Twitter... et Tinder." Repris par son boss, le Batave a surenchéri : "J'ai même vu l'icône Tinder sur ton écran d'accueil." CQFD : Malines est un club de rencontres, plus de foot.

9. Circuit interne

Quelqu'un a vu ce vilain VAR ?, belgaimage
Quelqu'un a vu ce vilain VAR ? © belgaimage

Déjà que les joueurs tremblaient aux briefings vidéos de semaine, place aux journalistes : samedi après la pitrerie contre Eupen, De Boeck a débarqué en point-presse armé de son ordi portable pour tonner, images au poing, que ses Kerels méritaient un péno... que le bon Glen n'avait pas vu lui-même, ni du reste la caméra centrale de captation. Avec De Boeck, tout le monde craint le C4 : le VAR voit plus flou que jamais, les consultants ont la chique coupée et les journalistes ont peur pour leurs questions.

10. La frite du Zèbre

'Je t'ai pris une grande frite, sauce poivre', belgaimage
'Je t'ai pris une grande frite, sauce poivre' © belgaimage

Les succès carolos se font cher payer auprès des fans : la fricandelle pickels et la frite andalouse sont passés au tarif Gold, les buvettes du Mambour ont augmenté leurs prix... de 25 %. Furieuse, l'Amicale des Supporters a fait la grève de la soif et de la boulette contre l'Antwerp. Sans baisse des tarifs au prochain match contre Lokeren, les fans menaçaient même de... fermer eux-mêmes les buvettes par la force. Mehdi, rassure tes fans : il est si plantureux à financer, le nouveau contrat à Felice ?

PAR ERIK LIBOIS

1. Un crowdfunding, Kevin ?Avec ses trois poumons, Kevin De Bruyne aurait pu faire du 5.000 m. Après l'annonce de la pige hebdomadaire de notre rouquin fixée à 360.000 boules (et même 400.000, bonus inclus), le coureur de 800 m Stijn Baeten a ouvert le débat sur Twitter : "Kevin, veux-tu filer 1.000 euros par mois à 15 athlètes coupés de contrat ?" Ses collègues Pieter-Jan Hannes, Louise Carton et Eline Berings ont retweeté le post. Kevin a précisé que pour lui, l'argent n'était pas une fin en soi.2. Gazon mauditPas de cadeaux entre jardiniers : dimanche, Lokeren a remporté à Ostende le duel des meilleurs herboristes (2-3). Car côté gazon, Coucke emmène devant Lambrecht le ranking des meilleurs pitchs de D1 : respectivement 440 et 433 points (sur un max possible de 450), cotation établie à chaque match par l'arbitre, le coach et le capitaine visiteur. Et de fait, la valeur du brin est inversement proportionnelle... à celle du point : Zulte Waregem, Malines et Eupen, tous mal classés, émargent au top 6 de l'herbe folle... alors que Bruges, Anderlecht et Gand, bien calés dans le top 4, ont leurs jardiniers... dans les 6 pires tondeurs de moquette. CQFD : le champion émergera du foot-carbonnades, ce qui explique le piètre jeu produit cette saison. Juste pour info : Saint-Trond a la 12e pelouse de D1. On ignorait que le synthétique bouffait aussi de l'engrais.3. Ara noirLa passion du Great Old gagne même... les aras : un fan de l'Antwerp, propriétaire d'un perroquet, a appris à son volatile les paroles de l'hymne du Bosuil "Rouge et Blanc, couleurs adorées..." Après plusieurs jours de répétition sous la baguette patiente de son maître-chanteur, l'oiseau de 3 ans prénommé Julleke a subitement entonné l'air sacré... lors du 2-0 signé Owusu, face à Bruges l'autre dimanche. Mauvais présage ? Comme on sait, les Gazelles sont revenues au score. On ignore si Julleke a remis le couvert, samedi après le but d'ouverture d'Oularé à Charleroi. Si oui, cet oiseau est vraiment de mauvais augure vu que là aussi, Benavente a remis les siens dans le circuit. Gazelles ou Zèbres, l'aura de l'ara a ses limites. Quoique : le maître du perroquet s'est aussi mis en tête de lui faire ânonner "Royal Antwerp Football Club". Botte secrète vers la victoire ?4. Salade de fruits...Dylan Bronn a sa propre méthode de conditionnement : fan de Bourvil, le stoppeur gantois branche à fond la sono du vestiaire sur Salade de Fruits, son air favori déjà sorti au bizutage. "Mes équipiers m'insultent pour que je coupe", se marre le Franco-Tunisien : "Je connais aussi par coeur La Tactique du Gendarme." Objet du marquage à la culotte, Wesley Moraes l'a constaté à ses dépens. Et c'est le tout-Bruges qui a sombré dimanche dans la macédoine de fruits buffalo.5. Home Sweet HomePlus que tout Eupenois, Mbaye Leye était full motivé à Courtrai samedi : si les Pandas grappillaient, le Sénégalais pouvait dormir sur place auprès de femme et enfants, évitant ainsi le retour en car vers le Kehrweg (224 km). Et pour la visite du 17 février à Zulte, Leye a reçu la même promesse... aux mêmes conditions. Juste compensation : ces deux matches sont les deux seuls que Mbaye interdit aux siens de suivre en live au stade. Question de préserver leurs vierges oreilles des gentillesses du public.6. Méga-deal...Toujours en quête d'un repreneur pour son bébé ostendais, Marc Coucke défriche tous azimuts. Après... Manchester City et une piste asiatique levée par Dirk Degraen, l'ex-DG genkois qui avait déjà amené Vincent Tan à Courtrai, on évoque une offre du studio télé flamand... d'animation Studio 100 (200 millions de chiffres d'affaires annuel), qui produit les séries Mega Mindy, Bumba, Piet Piraat et Plop. Si le but est d'assurer à Mijnheer en Mevrouw Pirate, les deux mascottes édentées du KVO, un voisinage braillant pour l'ambiance sur la touche, c'est bien vu. Sauf qu'avec les résultats actuels, qui font chuter le prix de revente, Coucke n'a sans doute jamais eu aussi peu l'envie d'éructer Couckenbak. La preuve : contre Lokeren, notre twitteur (qui fêtait ses 53 ans) avait promis de mettre en perce 2 fûts de bière Filou... en cas de succès. Quel filou, ce Marco.7. Vieilles marmitesPas sûr que Marc Coucke va tant révolutionner les vieilles pratiques mauves de prospection : Van Holsbeeck sur la corde raide, le nouveau proprio aurait en mire... Georges Heylens (76 ans) pour épauler le pressenti Luc Devroe. Légendaire back droit du Sporting, Heylens pourra déjà aider Appiah à réussir ses centres. Votre Sport/Foot-Mag avait vu clair avant tout le monde : Georges y fut consultant de longues années.8. Je te matchePompier ( ? ) malinois du moment, Dennis Van Wijk n'était pas le 1er choix Yellow-Red : Marc Wilmots a été approché mais l'ingrat a refusé d'aider ses ex-couleurs. Car le Président local a sa méthode d'approche. En point-presse, Van Wijk a vu sa langue fourcher : "Aujourd'hui, les coaches doivent s'adapter aux moeurs des jeunes, Facebook, Twitter... et Tinder." Repris par son boss, le Batave a surenchéri : "J'ai même vu l'icône Tinder sur ton écran d'accueil." CQFD : Malines est un club de rencontres, plus de foot.9. Circuit interneDéjà que les joueurs tremblaient aux briefings vidéos de semaine, place aux journalistes : samedi après la pitrerie contre Eupen, De Boeck a débarqué en point-presse armé de son ordi portable pour tonner, images au poing, que ses Kerels méritaient un péno... que le bon Glen n'avait pas vu lui-même, ni du reste la caméra centrale de captation. Avec De Boeck, tout le monde craint le C4 : le VAR voit plus flou que jamais, les consultants ont la chique coupée et les journalistes ont peur pour leurs questions.10. La frite du ZèbreLes succès carolos se font cher payer auprès des fans : la fricandelle pickels et la frite andalouse sont passés au tarif Gold, les buvettes du Mambour ont augmenté leurs prix... de 25 %. Furieuse, l'Amicale des Supporters a fait la grève de la soif et de la boulette contre l'Antwerp. Sans baisse des tarifs au prochain match contre Lokeren, les fans menaçaient même de... fermer eux-mêmes les buvettes par la force. Mehdi, rassure tes fans : il est si plantureux à financer, le nouveau contrat à Felice ?PAR ERIK LIBOIS