1. Habib Habibou (Gand) : il a beaucoup bougé, il s'est parfaitement acquitté de ses tâches défensives, il a souvent été démarqué et en plus, il a marqué trois buts. Un match référence.

2. Eiji Kawashima (Standard) : il a préservé ses filets malgré l'offensive malinoise, interceptant notamment un penalty de Seth De Witte.

3. Igor Berezovsky (Lierse) : Il a effectué quatre arrêts de grande classe en seconde période, permettant au Lierse de prendre un point à Charleroi.

4. Hannes Van der Bruggen (Gand) : le régulateur de l'entrejeu. Très fort dans son jeu de position, il a eu un passing propre et a rassuré ses coéquipiers. S'il conserve ce niveau, il deviendra le successeur de Bernd Thijs.

5. Bjorn Ruytinx (OH Louvain) : sainement agressif, il n'a cessé de mettre la défense anderlechtoise sous pression. Ce n'est pas un hasard si le but est venu de ses pieds.

6. Julien Gorius (Racing Genk) : il a converti deux penalties, prenant ainsi une part importante dans la première victoire à domicile de Genk depuis le 1er décembre.

7. Mbaye Leye (Zulte Waregem) : il a marqué son premier but de la saison lors de sa deuxième brève entrée au jeu, après sa longue inactivité. Il n'est pas encore à 100% mais il peut devenir très important pour Zulte Waregem dans les PO1.

8. Cédric Fauré (Charleroi) : il a démontré que Felice Mazzu avait eu tort de le mettre sur le banc. Les Caralos ne sont vraiment devenus dangereux qu'une fois Fauré entré en jeu. Il pèse énormément sur la défense adverse.

9. Enis Gavazaj (Gand) : l'Alnabo-kosover n'a eu besoin que de 17 minutes pour faire impression. Il avait déjà marqué en semaine avec les espoirs albanais et contre le Cercle, il a été à la base des deux derniers buts gantois.

10. Sammy Bossut (Zulte Waregem) : deux arrêts cruciaux sur des essais de Sobota et de De Sutter.

1. Habib Habibou (Gand) : il a beaucoup bougé, il s'est parfaitement acquitté de ses tâches défensives, il a souvent été démarqué et en plus, il a marqué trois buts. Un match référence. 2. Eiji Kawashima (Standard) : il a préservé ses filets malgré l'offensive malinoise, interceptant notamment un penalty de Seth De Witte. 3. Igor Berezovsky (Lierse) : Il a effectué quatre arrêts de grande classe en seconde période, permettant au Lierse de prendre un point à Charleroi. 4. Hannes Van der Bruggen (Gand) : le régulateur de l'entrejeu. Très fort dans son jeu de position, il a eu un passing propre et a rassuré ses coéquipiers. S'il conserve ce niveau, il deviendra le successeur de Bernd Thijs. 5. Bjorn Ruytinx (OH Louvain) : sainement agressif, il n'a cessé de mettre la défense anderlechtoise sous pression. Ce n'est pas un hasard si le but est venu de ses pieds.6. Julien Gorius (Racing Genk) : il a converti deux penalties, prenant ainsi une part importante dans la première victoire à domicile de Genk depuis le 1er décembre. 7. Mbaye Leye (Zulte Waregem) : il a marqué son premier but de la saison lors de sa deuxième brève entrée au jeu, après sa longue inactivité. Il n'est pas encore à 100% mais il peut devenir très important pour Zulte Waregem dans les PO1. 8. Cédric Fauré (Charleroi) : il a démontré que Felice Mazzu avait eu tort de le mettre sur le banc. Les Caralos ne sont vraiment devenus dangereux qu'une fois Fauré entré en jeu. Il pèse énormément sur la défense adverse. 9. Enis Gavazaj (Gand) : l'Alnabo-kosover n'a eu besoin que de 17 minutes pour faire impression. Il avait déjà marqué en semaine avec les espoirs albanais et contre le Cercle, il a été à la base des deux derniers buts gantois. 10. Sammy Bossut (Zulte Waregem) : deux arrêts cruciaux sur des essais de Sobota et de De Sutter.