1. Fabien Camus (Racing Genk) : il semble encore meilleur que lors de ses meilleurs moments à Charleroi. Il est impliqué dans les trois buts genkois à Mons ! Le Français est efficace et développe un jeu séduisant.

2. Junior Malanda (Zulte Waregem) : il n'a pas disputé une partie mémorable contre Malines mais il a glissé le ballon à deux reprises à côté de Pachovski, contribuant au gain d'un point.

3. William Vainqueur (Standard) : beaucoup de flair et d'infiltrations, une brillante technique et un large rayon d'action. Un plus pour n'importe quelle équipe, ne serait-ce que grâce à sa lecture du jeu.

4. Darren Keet (KV Courtrai) : il est encore parvenu à préserver ses filets. En seconde période, le Sud-africain a réalisé quelques solides interventions, empêchant Ostende de marquer à trois reprises. Il n'a encaissé que 14 buts en autant de matches. Seuls le Racing Genk et le Standard font mieux.

5. Jelle Vossen (Racing Genk) : plus que jamais l'avant belge le plus constant du championnat. Mercredi auteur d'un beau but, samedi d'un but de killer et d'un assist.

6. Gertjan De Mets (KV Courtrai) : semaine après semaine, il trouve bien l'équilibre entre contrôle et attaque dans l'entrejeu courtraisien. Constamment démarqué pour les arrières, il a une bonne lecture du jeu et il est solide dans les duels, malgré sa taille.

7. Thibaut Van Acker (Cercle Bruges) : il n'a pas tapé dans l'oeil dans le derby contre son ancien club mais il s'est rattrapé au Freethiel trois jours plus tard. Il personnifie le Cercle nouveau, qui a pris onze points sur quinze ces dernières semaines.

8. Hamary Traoré (Lierse) : un joueur rafraîchissant à l'arrière droit, au Lierse. Le jeune malien a dû longtemps patienter avant de recevoir sa chance mais il montre maintenant ses atouts : vitesse, technique et excellente passe.

9. Koen Persoons (Lokeren) : avec Nill De Pauw, le meilleur Lokerenois au stade Jan Breydel ce week-end. Il a été le patron de l'entrejeu, même si ça n'a rien rapporté aux Waeslandiens.

10. Mohamed Messoudi (OH Louvain) : après la pause, il a failli mener Louvain à un exploit contre Anderlecht. Il a été le joueur le plus créatif d'un match très pauvre.

1. Fabien Camus (Racing Genk) : il semble encore meilleur que lors de ses meilleurs moments à Charleroi. Il est impliqué dans les trois buts genkois à Mons ! Le Français est efficace et développe un jeu séduisant. 2. Junior Malanda (Zulte Waregem) : il n'a pas disputé une partie mémorable contre Malines mais il a glissé le ballon à deux reprises à côté de Pachovski, contribuant au gain d'un point. 3. William Vainqueur (Standard) : beaucoup de flair et d'infiltrations, une brillante technique et un large rayon d'action. Un plus pour n'importe quelle équipe, ne serait-ce que grâce à sa lecture du jeu. 4. Darren Keet (KV Courtrai) : il est encore parvenu à préserver ses filets. En seconde période, le Sud-africain a réalisé quelques solides interventions, empêchant Ostende de marquer à trois reprises. Il n'a encaissé que 14 buts en autant de matches. Seuls le Racing Genk et le Standard font mieux. 5. Jelle Vossen (Racing Genk) : plus que jamais l'avant belge le plus constant du championnat. Mercredi auteur d'un beau but, samedi d'un but de killer et d'un assist. 6. Gertjan De Mets (KV Courtrai) : semaine après semaine, il trouve bien l'équilibre entre contrôle et attaque dans l'entrejeu courtraisien. Constamment démarqué pour les arrières, il a une bonne lecture du jeu et il est solide dans les duels, malgré sa taille. 7. Thibaut Van Acker (Cercle Bruges) : il n'a pas tapé dans l'oeil dans le derby contre son ancien club mais il s'est rattrapé au Freethiel trois jours plus tard. Il personnifie le Cercle nouveau, qui a pris onze points sur quinze ces dernières semaines. 8. Hamary Traoré (Lierse) : un joueur rafraîchissant à l'arrière droit, au Lierse. Le jeune malien a dû longtemps patienter avant de recevoir sa chance mais il montre maintenant ses atouts : vitesse, technique et excellente passe. 9. Koen Persoons (Lokeren) : avec Nill De Pauw, le meilleur Lokerenois au stade Jan Breydel ce week-end. Il a été le patron de l'entrejeu, même si ça n'a rien rapporté aux Waeslandiens. 10. Mohamed Messoudi (OH Louvain) : après la pause, il a failli mener Louvain à un exploit contre Anderlecht. Il a été le joueur le plus créatif d'un match très pauvre.