1. Victor Vazquez (Club Bruges) : il trouve de mieux en mieux ses marques dans l'entrejeu brugeois. Continuera-t-il à placer son sceau sur le jeu du Club durant le reste des play-offs, aux côtés d'Odjidja qui est rétabli ?

2. César Arzo (Gand) : El Capitan a été affûté contre le Standard mais il a failli marquer contre son camp. Il garde ses coéquipiers en éveil quand c'est nécessaire.

3. Steeven Joseph-Monrose (Courtrai) : il a fait preuve de flair au poste de Veselinovic, en pointe. Son superbe but illustre la difficulté qu'aura Courtrai à conserver l'international espoir français au stade des Eperons d'Or cet été.

4. Brecht Dejaegere (Courtrai) : il reste l'homme en forme de Courtrai. Il a fait admirer son talent à Anderlecht aussi. Il s'appuie surtout sur ses dribbles et sa dernière passe. Dommage qu'il ait pris une carte jaune inutile en début de partie.

5. Jonathan Blondel (Club Bruges) : il a disputé un excellent match, malgré sa lourde faute sur Kevin De Bruyne. Il faudrait expliquer à un si bon footballeur qu'il n'a absolument pas besoin de commettre de telles fautes pour neutraliser un adversaire.

Sport/Foot Magazine

1. Victor Vazquez (Club Bruges) : il trouve de mieux en mieux ses marques dans l'entrejeu brugeois. Continuera-t-il à placer son sceau sur le jeu du Club durant le reste des play-offs, aux côtés d'Odjidja qui est rétabli ?2. César Arzo (Gand) : El Capitan a été affûté contre le Standard mais il a failli marquer contre son camp. Il garde ses coéquipiers en éveil quand c'est nécessaire.3. Steeven Joseph-Monrose (Courtrai) : il a fait preuve de flair au poste de Veselinovic, en pointe. Son superbe but illustre la difficulté qu'aura Courtrai à conserver l'international espoir français au stade des Eperons d'Or cet été.4. Brecht Dejaegere (Courtrai) : il reste l'homme en forme de Courtrai. Il a fait admirer son talent à Anderlecht aussi. Il s'appuie surtout sur ses dribbles et sa dernière passe. Dommage qu'il ait pris une carte jaune inutile en début de partie.5. Jonathan Blondel (Club Bruges) : il a disputé un excellent match, malgré sa lourde faute sur Kevin De Bruyne. Il faudrait expliquer à un si bon footballeur qu'il n'a absolument pas besoin de commettre de telles fautes pour neutraliser un adversaire.Sport/Foot Magazine