1. Kevin De Bruyne (Racing Genk) : il a transformé en or tous les ballons qu'il a touchés samedi. Actuellement, il est le joueur le plus déterminant du championnat, de la tête et des épaules.

2. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : si quelqu'un peut offrir le titre à un Anderlecht irrégulier, c'est bien lui. Il a été l'homme du match à Gand et contre Genk, il a sauvé l'honneur.

3. Thomas Buffel (Racing Genk) : il est quelque peu dans l'ombre de De Bruyne mais il montre de belles choses. Il a délivré deux assists au stade Constant Vanden Stock.

4. Ryan Donk (Club Bruges) : il a commis une faute synonyme de penalty - non sifflée contre Gand - mais trois jours plus tôt, il a maintenu le Club dans la course au titre en marquant le (joli) but de l'égalisation au Standard.

5. Kristof Van Hout (Courtrai) : la révélation d'un match faible. Ses interventions ont épargné à Courtrai une première défaite à domicile dans les play-offs.

Sport/Foot Magazine

1. Kevin De Bruyne (Racing Genk) : il a transformé en or tous les ballons qu'il a touchés samedi. Actuellement, il est le joueur le plus déterminant du championnat, de la tête et des épaules.2. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : si quelqu'un peut offrir le titre à un Anderlecht irrégulier, c'est bien lui. Il a été l'homme du match à Gand et contre Genk, il a sauvé l'honneur.3. Thomas Buffel (Racing Genk) : il est quelque peu dans l'ombre de De Bruyne mais il montre de belles choses. Il a délivré deux assists au stade Constant Vanden Stock.4. Ryan Donk (Club Bruges) : il a commis une faute synonyme de penalty - non sifflée contre Gand - mais trois jours plus tôt, il a maintenu le Club dans la course au titre en marquant le (joli) but de l'égalisation au Standard.5. Kristof Van Hout (Courtrai) : la révélation d'un match faible. Ses interventions ont épargné à Courtrai une première défaite à domicile dans les play-offs.Sport/Foot Magazine