1. Imoh Ezekiel (Standard) : on n'aurait pas dit que l'avant nigérian revenait de blessure. Ezekiel a piqué des dizaines de sprints et a humilié Anderlecht de deux buts et d'un assist.

2. Neeskens Kebano (Charleroi) : l'homme des passes et des accélérations, parfait dans un rôle libre autour de Fauré, l'avant-centre. Il a plié le match contre La Gantoise en marquant son deuxième but, au terme d'une action individuelle. Le chouchou du Mambourg.

3. Brecht Capon (KV Courtrai) : il préfère évoluer à l'arrière droit mais à Courtrai, il fait ce que l'entraîneur demande depuis des années. Samedi, il a brillé face au club qui l'a formé.

4. Mehdi Carcela (Standard) : il s'est blessé à la cuisse après quelques minutes. Il a achevé la première mi-temps sur une jambe mais ça ne l'a pas empêché d'être un des meilleurs joueurs.

5. Damien Marcq (Charleroi) : seul au milieu défensif, il a parfaitement neutralisé Milicevic, un des Buffalos les plus dangereux. Son solide travail défensif a permis à Saglik de se consacrer pleinement à l'offensive.

1. Imoh Ezekiel (Standard) : on n'aurait pas dit que l'avant nigérian revenait de blessure. Ezekiel a piqué des dizaines de sprints et a humilié Anderlecht de deux buts et d'un assist.2. Neeskens Kebano (Charleroi) : l'homme des passes et des accélérations, parfait dans un rôle libre autour de Fauré, l'avant-centre. Il a plié le match contre La Gantoise en marquant son deuxième but, au terme d'une action individuelle. Le chouchou du Mambourg.3. Brecht Capon (KV Courtrai) : il préfère évoluer à l'arrière droit mais à Courtrai, il fait ce que l'entraîneur demande depuis des années. Samedi, il a brillé face au club qui l'a formé.4. Mehdi Carcela (Standard) : il s'est blessé à la cuisse après quelques minutes. Il a achevé la première mi-temps sur une jambe mais ça ne l'a pas empêché d'être un des meilleurs joueurs.5. Damien Marcq (Charleroi) : seul au milieu défensif, il a parfaitement neutralisé Milicevic, un des Buffalos les plus dangereux. Son solide travail défensif a permis à Saglik de se consacrer pleinement à l'offensive.