21. Axel Witsel

Né le 12 janvier 1989

2006-2011: Standard

Axel Witsel, BELGA
Axel Witsel © BELGA

Axel Witsel avait à peine dix ans quand il a intégré l'Académie du Standard. Il a formé l'entrejeu du Standard avec Steven Defour et Marouane Fellaini, offrant à Sclessin un premier titre après 25 ans d'attente, en 2008, doublant la mise un an plus tard.

Witsel a été élu Soulier d'Or 2008 mais en août 2009, il a été suspendu huit matches pour le terrible tacle qui a valu une double fracture ouverte de la jambe à Marcin Wasilewski. Il a rejoint Benfica avant d'être transféré un an plus tard, pour 40 millions d'euros, au Zenit Saint-Pétersbourg.

22. Georges Grün

Né le 25 janvier 1962

1982-1990: Anderlecht

1994-1996: Anderlecht

Georges Grün, BELGAIMAGE
Georges Grün © BELGAIMAGE

Georges Grün était un véritable produit mauve. L'arrière droit a remporté la Coupe UEFA en 1983 puis a célébré le titre en 1985, 1986 et 1987. Il a ensuite rejoint la Serie A, où il a évolué au coeur de la défense de Parme. Ce gentleman-né a remporté la Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe avec ce club italien en 1993. Il est devenu un défenseur de format international dans la Botte.

A l'issue de la Coupe du Monde américaine, il est revenu au Parc Astrid, décrochant le titre en 1995, mais il a achevé sa carrière à la Reggiana en 1997.

23. Marc Wilmots

Né le 22 février 1969

1985-1988: Saint-Trond

1988-1991: FC Malines

1991-1996: Standard

Marc Wilmots, Belga
Marc Wilmots © Belga

Marc Wilmots a accompagné Saint-Trond en D1 et a été transféré à Malines, avec lequel il a immédiatement fêté le titre en 1989.Il a gagné la Coupe avec le Standard en 1993 mais n'y a jamais obtenu de reconnaissance réelle. Pour cela, il a dû s'expatrier.

Il a gagné la Coupe UEFA avec Schalke 04 en 1997. Le Kampfschwein a encore joué pour les Girondins de Bordeaux avant de revenir à Gelsenkirchen. En 2002, il a reçu le Mérite Sportif. Polyvalent, Wilmots a évolué en pointe, derrière les attaquants et même au milieu défensif.

24. Marouane Fellaini

Né le 22 novembre 1987

2006-08 : Standard

Marouane Fellaini, 24e de notre classement., BELGA
Marouane Fellaini, 24e de notre classement. © BELGA

Le look n'était pas encore afro mais la carcasse déjà imposante quand Johan Boskamp décide en août 2006 d'envoyer ce milieu de terrain de 18 ans dans la bagarre. Un an et demi plus tard, aux côtés d'autres enfants-stars Witsel et Defour, Fellaini décroche le titre tant attendu à Sclessin. Fellaini enchaîne en devenant le transfert sortant le plus cher de l'histoire du football belge (20 millions d'euros !). Everton ne le regrettera pas puisque le club de Liverpool le revendra trois ans plus tard pour 35 millions à Manchester United. Après une première année compliquée, Big Mo semble revivre cette saison alors que Louis van Gaal semblait, durant l'été, pourtant désintéressé par les qualités de notre international.

25. Lorenzo Staelens

Né le 30 avril 1964

1987-1989: KV Courtrai

1989-1998: Club Bruges

1998-2000: Anderlecht

Lorenzo Staelens, BELGA
Lorenzo Staelens © BELGA

A Courtrai, nul ne s'attendait à ce que Lorenzo Staelens réussisse une grande carrière. Pourtant, dans l'entrejeu du Club Bruges, ses infiltrations ont été à la base de nombreux buts.

Lorre a surpris tout son monde en rejoignant Anderlecht à 34 ans. Là, il a enfin obtenu le Soulier d'Or tant convoité (1999). Il a reculé dans le jeu et a ajouté un cinquième titre en 2000 aux quatre gagnés avec le Club (1990, 1992, 1996, 1998). Il a également gagné trois fois la Coupe avec le club de la Venise du Nord et a joué une finale avec Oita, au Japon.

26. Leo Clijsters

Né le 9 novembre 1956

Décédé le 4 janvier 2009

1982-1986: THOR Waterschei

1986-1992: FC Malines

1992-1993: FC Liège

Leo Clijsters, BELGA
Leo Clijsters © BELGA

Leo Clijsters - Lei en limbourgeois - est surtout connu en tant que père de Kim Clijsters mais il a été un brillant footballeur. Il n'a pas émergé au Club Bruges mais après avoir transité par le Patro Eisden et le SK Tongres, il s'est retrouvé à Waterschei, qui a atteint les demi-finales de la C2.

Clijsters a connu ses plus grands succès à Malines, avec lequel il a gagné la Coupe 1987, la C2 1988 et le titre l'année suivante. Il a reçu le Soulier d'Or en 1988. Leo Clijsters est décédé d'un cancer de la peau.

27. Gert Verheyen

Né le 20 septembre 1970

1988-1992: Anderlecht

1992-2006: Club Bruges

Gert Verheyen, BELGA
Gert Verheyen © BELGA

Gert Verheyen a effectué ses débuts au Lierse, en D2, avant de marcher sur les traces de son père Jan, en signant à Anderlecht. Las, au Parc Astrid, il a surtout fait banquette, tout en ayant une part dans la victoire en Coupe de 1989 et dans le titre 1991.

Verheyen, qui opérait généralement à droite de l'attaque, a connu ses meilleurs moments au Club Bruges. Peu raffiné, il compensait son manque de technique par son caractère et son engagement. On l'a même considéré comme un nouveau Jan Ceulemans. Il a enlevé quatre titres (1996, 1998, 2003, 2005) et autant de coupes (1995, 1996, 2002, 2004) dans la Venise du Nord.

28. Walter Meeuws

Né le 11 juillet 1951

1972-1978: Beerschot

1978-1981: Club Bruges

1981-1984: Standard

1985-1987: FC Malines

Walter Meeuws, BELGA
Walter Meeuws © BELGA

Walter Meeuws a fait fureur dans l'attaque du Beerschot mais le Club Bruges l'a reconverti au libéro. L'intelligent Campinois a dirigé la défense du Club quand il a été champion en 1980 puis a fait pareil au Standard (1982, 1983). Il a été exclu peu avant la fin de la finale européenne du Standard contre Barcelone en 1982.

Après le scandale Waterschei-Standard, il a enlevé un titre aux Pays-Bas avec l'Ajax de Cruijff et une Coupe de Belgique avec Malines en 1987.

29. Julien Cools

Né le 13 février 1947

1973-1979: Club Bruges

1979-1981: Beerschot

Julien Cools, BELGAIMAGE
Julien Cools © BELGAIMAGE

Julien Cools était un médian doté d'un abattage inouï. Il a transité par Beringen avant de rejoindre le Club Bruges, dont il est devenu le capitaine. Le Campinois a gagné trois championnats d'affilée à l'Olympia (1976, 1977, 1978) et la Coupe en 1977. Cette année-là, il a également pu brandir le Soulier d'Or. Il a disputé deux finales européennes contre Liverpool.

Cools a alors quitté la Venise du Nord pour le Beerschot mais la rétrogradation des Mauves a mis fin à sa carrière parmi l'élite. Il a achevé son parcours footballistique en 1986, au VC Westerlo.

30. Swat Van der Elst

Né le 1er décembre 1954

1972:1980: Anderlecht

1983-1985: Lokeren

Swat Van Der Elst, BELGA
Swat Van Der Elst © BELGA

François Van der Elst, ailier droit, était également apte à jouer un cran plus bas avec le même panache. Swat était un voleur de buts, le roi du contre, aussi. Il a été sacré meilleur buteur du championnat en 1977.

Il a remporté deux titres avec Anderlecht (1972, 1974), ainsi que quatre coupes (1972, 1973, 1975, 1976) et deux C2 (1976, 1978). Il a reçu le Mérite Sportif en 1978.

Après des aventures au New York Cosmos et à West Ham United, le frère aîné de Leo Van der Elst est revenu en Belgique, au Sporting Lokeren.

31. Wesley Sonck

Né le 9 août 1978

1996-1998: RWDM

1998-2000: G. Beerschot

2000-2003: Racing Genk

2007-2010: Club Bruges

2010-2012: Lierse

2012-2013: W.-Beveren

Wesley Sonck, BELGA
Wesley Sonck © BELGA

Wesley Sonck a joué au RWDM puis au Beerschot mais c'est au Racing Genk qu'il a connu ses plus belles années. Il est devenu meilleur buteur avec 30 réalisations dans le Limbourg, ayant ainsi une part importante dans le titre 2002. Ses nombreux buts ont été récompensés par le Soulier d'Or en 2001.

Le citoyen de Ninove a été champion des Pays-Bas avec l'Ajax (2004), mais en jouant surtout sur le flanc droit. Il a ensuite flanché au Borussia Mönchengladbach et a achevé sa carrière en Belgique.

32. Michel Renquin

Né le 3 novembre 1955

1974-1981: Standard

1981-1982: Anderlecht

1986-1988: Standard

Michel Renquin, BELGAIMAGE
Michel Renquin © BELGAIMAGE

Michel Renquin était un défenseur très rude mais extrêmement doué techniquement. Il a fait impression à l'arrière gauche comme au libéro. Son transfert du Standard à Anderlecht a suscité l'émoi mais après une saison pas vraiment couronnée de succès à Bruxelles, il a disparu à Genève. Il a été sacré champion de Suisse avec le Servette en 1985. Le Luxembourgeois est revenu à Liège mais n'a pu résister à un nouvel appel du pied de la Suisse et il a achevé sa carrière au FC Sion en 1989.

33. Christian Piot

Né le 4 octobre 1947

1966-1978: Standard

Christian Piot, BELGAIMAGE
Christian Piot © BELGAIMAGE

Christian Piot était un produit du FC Ougrée. Il a abandonné son métier de boucher pour embrasser une carrière pro au Standard, où il a succédé au légendaire Jean Nicolay en 1969.

Le portier a été champion trois années de suite avec les Rouches (1969, 1970, 1971) et a remporté le Soulier d'Or 1972. Le sélectionneur, Raymond Goethals, préférait "un Piot sur une jambe à un Pfaff sur deux jambes" en équipe nationale. Le gardien liégeois, gravement blessé au genou, a toutefois dû mettre un terme prématurément à sa carrière à l'âge de trente ans.

34. Filip De Wilde

Né le 5 juillet 1964

1981-1987: Beveren

1987-1996: Anderlecht

1998-2003: Anderlecht

2004-2005: Lokeren

Filip De Wilde, BELGA
Filip De Wilde © BELGA

A 17 ans, Filip De Wilde a succédé à Jean-Marie Pfaff sous la latte de Beveren. Ensuite, à Anderlecht, il a résisté à la concurrence de Munaron, Stojic et De Vlieger. Il n'a pas connu un franc succès au Sporting Lisbonne et est revenu au Parc Astrid.

Professionnel accompli, le Waeslandien a conquis sept titres, avec Beveren (1984) et Anderlecht (1991, 1993, 1994, 1995, 2000, 2001), quatre coupes, avec Beveren (1983) puis les Mauves (1988, 1989, 1994). Après une saison au Sturm Graz, en Autriche, il a encore joué un an au Sporting Lokeren.

35. Stéphane Demol

Né le 11 mars 1966

1984-1988: Anderlecht

1991993- Standard

1993-1994: Cercle Bruges

Stéphane Demol, BELGAIMAGE
Stéphane Demol © BELGAIMAGE

Défenseur central, Stéphane Demol était mû par un culot quasi néerlandais, qui a rapidement fait de lui le leader de l'équipe première d'Anderlecht. Il a remporté trois titres d'affilée avec le Sporting (1985, 1986, 1987) ainsi que la Coupe, un an plus tard.

Demol a alors émigré, jouant successivement pour Bologne, Porto et Toulouse. Son étoile a pâli encore plus vite qu'elle ne s'était allumée. Il est revenu au Standard en 1991-1992 et y a gagné la Coupe en 1993. Ensuite, il s'est produit pour le Cercle Bruges et une série de clubs de deuxième rang comme Braga, Panionios, Lugano et Toulon.

36. Romelu Lukaku

Né le 13 mai 1993

2009-11 : Anderlecht

Romelu Lukaku, BELGA
Romelu Lukaku © BELGA

Difficile de trouver plus chaude ambiance pour une première. En effet, Romelu Lukaku effectue ses premiers pas chez les pros le 24 mai 2009 au Standard lors du match retour des test-matches. Lors de la saison 2009-2010, alors qu'il n'a encore que 16 ans, il va véritablement exploser en D1 et sur la scène européenne ; une année qui se conclut par un titre de champion et celui de meilleur buteur de la compétition. Romelu attendra encore une saison avant de partir pour l'étranger et Chelsea. Cet été, Rom' est définitivement acheté par les Toffees pour la somme de 35 millions d'euros.

37. Josip Weber

Né le 16 novembre 1964

1988-1994: Cercle Bruges

1994-1997: Anderlecht

Josip Weber, BELGAIMAGE
Josip Weber © BELGAIMAGE

Le Croate Josip Weber s'est épanoui au Hajduk Split et au Dinamo Vinkovci avant de signer au Cercle Bruges, avec lequel il a été sacré triple meilleur buteur (1992, 1993, 1994). Ce voleur de buts s'est fait naturaliser et il avait 30 ans quand Anderlecht l'a transféré pour l'équivalent de 2,23 millions d'euros. Toutefois, au Parc Astrid, il ne s'est pas révélé vraiment complémentaire avec Marc Degryse et des blessures l'ont freiné. Il n'a réellement contribué qu'au titre 1995.

38. Steven Defour

Né le 15 avril 1988

2004-2006: Racing Genk

2006-2011: Standard

2014-....... : Anderlecht

Steven Defour, BELGA
Steven Defour © BELGA

Steven Defour a été formé par Malines mais c'est au Racing Genk qu'il a éclaté. Il a atteint la première apogée de sa carrière dans l'entrejeu du Standard, aux côtés de Witsel et de Fellaini. Il a accumulé les succès à Sclessin: champion en 2008 et en 2009, vainqueur de la Coupe en 2007 et en 2011 et Soulier d'Or en 2007.

Defour a également été champion du Portugal à deux reprises mais il était trop souvent réserve à son goût, au FC Porto. L'été dernier, il est donc revenu au pays, pour diriger la jeune équipe d'Anderlecht.

39. Luis Oliveira

Né le 24 mars 1969

1988-1992: Anderlecht

Luis Oliveira , BELGA
Luis Oliveira © BELGA

Luis Oliveira était un avant brésilien et il jouait comme on s'y pouvait s'y attendre : parfois absent, parfois génial. Raymond Goethals ne l'appréciait pas trop et avait tenté de le fourguer à Waregem. Lulu a eu une part limitée dans la double victoire en Coupe, en 1988 et en 1989.

Repêché par Jean Dockx, Oliveira s'est épanoui sous la férule d'Aad de Mos. Il a remporté le titre 1991. Un an plus tard, le Brésilien naturalisé belge a entamé son odyssée à travers l'Italie. Il s'y est produit pour Cagliari, la Fiorentina, Bologne, Côme, Catania, la Foggia et Venise. Il avait passé la quarantaine quand il a rangé ses crampons.

40. Raymond Mommens

Né le 27 décembre 1958

1975-1986: Lokeren

1986-1997: Charleroi

Raymond Mommens, BELGA
Raymond Mommens © BELGA

Raymond Mommens n'avait que seize ans lors de ses débuts parmi l'élite sous le maillot du Sorting Lokeren. 22 ans plus tard, il a fêté ses adieux à la D1 avec le Sporting Charleroi. Il a disputé 614 matches de championnat et détient le record absolu.

A Lokeren, Mommens a fait partie de la meilleure phalange belge vice-championne de Belgique. Il jouait à gauche d'un formidable entrejeu, complété par Arnor Gudjohnsen et René Verheyen avec, aux avant-postes, Wlodek Lubanski, Preben Larsen et Gregorz Lato.