1. Thibaut Courtois

Né le 11 mai 1992

2009-2011: Genk

Thibaut Courtois, BELGA
Thibaut Courtois © BELGA

Thibaut Courtois n'a disputé qu'une saison complète dans notre championnat mais jamais un joueur n'a eu un tel impact sur les résultats de son équipe. Chaque intervention du portier limbourgeois était juste, voire sublime. Il a disputé tous ses matches à un niveau rarement vu et a mené le Racing Genk vers un troisième titre, presque à lui seul.

Le longiligne gardien a poursuivi sa lancée une fois émigré. A 22 ans, il est un de nos footballeurs les plus célèbres de tous les temps. Il a gagné le titre et la Coupe d'Espagne, l'Europa League, la Supercoupe d'Europe et a atteint la finale de la Ligue des Champions avec l'Atletico Madrid. Cette saison, il peut être champion une troisième fois avec Chelsea. Le mois dernier, il est devenu le premier footballeur belge élu Sportif de l'Année.

La carrière du Limbourgeois est ultra rapide. Il a pris place dans le but de Genk en avril 2009, pour la première fois, à seize ans. En l'absence conjuguée de Davino Verhulst et de Laszlo Köteles, il a fêté ses débuts européens contre les Finlandais d'Inter Turku, durant l'été 2010. Il a été tellement convaincant que Franky Vercauteren l'a laissé dans le but le reste de la saison.

Le brillant keeping de Thibaut Courtois a insufflé confiance au Racing, qui a battu tous ses concurrents. Lors de l'ultime match des PO1, grâce à quelques interventions de classe, le gardien limbourgeois a contribué à un partage (1-1) contre le Standard, offrant un nouveau titre au club de Genk.

2. Jan Ceulemans

Né le 28 février 1957

1974-1978: Lierse

1978-1992: Club Bruges

Jan Ceulemans, BELGA
Jan Ceulemans © BELGA

Jan Ceulemans a été le moteur d'une nouvelle période de haute conjoncture du Club Bruges, dans le second volet des années 80, ère ponctuée de titres en 1988 et en 1990 ainsi que d'innombrables soirées européennes de haut vol.

Le Caje a débuté à 17 ans en équipe fanion du Lierse. Il a rejoint le Club Bruges d'Ernst Happel en 1978 mais le Weltmeister autrichien fut rapidement limogé. Le Caje était un des piliers du Club dès 1980. Cet été-là, il est devenu une des sensations de l'EURO en Italie.

Sa puissance et son engagement lui ont valu le surnom de Sterke Jan. Ceulemans a refusé des offres de prestigieux clubs étrangers, comme l'AC Milan, restant fidèle au Club Bruges, auquel il a offert au total quatre titres et deux coupes.

Il a reçu le Soulier d'Or à trois reprises (1980, 1985, 1986) et le Trophée du Mérite sportif deux fois (1980, 1990). Le Caje a mis un terme à sa carrière en 1992, à cause d'une tenace blessure au genou.

3. Vincent Kompany

Né le 10 avril 1986

2003-2006: Anderlecht

Vincent Kompany, BELGA
Vincent Kompany © BELGA

Né d'un père congolais et d'une mère belge, Vincent Kompany a été découvert par Anderlecht à l'âge de huit ans. Quelques années plus tard, on entendait parler d'un futur grand talent.

Kompany a signé son premier contrat professionnel en 2003 et il a effectué ses débuts quelques semaines plus tard contre le Rapid Bucarest, au tour préliminaire de la Ligue des Champions. L'élégant défenseur s'est rapidement érigé en valeur sûre au coeur de la défense mauve. Sa première saison lui a valu un premier titre. Début 2005, il a reçu le Soulier d'Or.

Vince the Prince s'est avéré fragile, sans que ça ne l'empêche d'atteindre un niveau supérieur à celui de notre championnat. Il a rejoint le HSV durant l'hiver 2006 mais il y a été plus souvent à l'infirmerie que sur le terrain, ce qui lui a valu le surnom d'Homme de Verre.

Son transfert à Manchester City en 2008 a été une réussite. Il s'y est défait de sa nonchalance. Il a fêté le titre en 2012 et a été élu meilleur défenseur de Premier League. Deux ans plus tard, un nouveau sacre suivait.

4. Wilfried Van Moer

Né le 1er mars 1945

1965-1968: Antwerp

1968-1976: Standard

1976-1980: Beringen

1980-1982: Beveren

Wilfried Van Moer, BELGA
Wilfried Van Moer © BELGA

Wilfried Van Moer a effectué ses débuts en pointe du SK Beveren à seize ans, en Promotion. L'Antwerp, pensionnaire de l'élite, l'a ensuite reconverti au poste de médian. Il a immédiatement conquis le Soulier d'Or, en 1966.

Le Club Bruges et le Standard se sont disputé le médian ; le Petit Général optant finalement pour Liège. Van Moer a offert trois titres consécutifs aux Rouches dans les années 60 et a remporté le Soulier d'Or à deux reprises (1969, 1970).

Après une fracture de la jambe en équipe nationale, en 1972, son impact sur Sclessin a diminué. Au moment où il a ouvert un café, son étoile pâlissait. Van Moer a lutté ensuite contre la relégation avec le FC Beringen. En 1979, de manière totalement inattendue, il a entamé une seconde carrière en équipe nationale. Un an plus tard, il était proclamé quatrième meilleur joueur d'Europe. Il est retourné par la suite à Beveren pour y disputer une Coupe d'Europe.

5. Eric Gerets

Né le 18 mai 1954

1971-1983: Standard

Eric Gerets, BELGA
Eric Gerets © BELGA

Pendant des années, Eric Gerets a symbolisé la rage de vaincre du Standard. Le Lion de Rekkem a entamé sa carrière en attaque mais c'est à l'arrière droit qu'il a imprimé sa marque. Il a remporté deux titres et une coupe avec les Rouches et a disputé la finale de la C2 contre Barcelone en 1982.

En 1983, Gerets s'est adjugé le Soulier d'Or, avant de mettre le cap sur l'AC Milan mais le scandale Waterschei a mis sa carrière en veilleuse. Après sa suspension, il a été engagé par le PSV. Il a remporté six titres et trois coupes avec le club d'Eindhoven et est devenu le premier Belge à enlever la C1.

6. Jean-Marie Pfaff

Né le 4 décembre 1953

1973-1982: Beveren

1988-1989: Lierse

Jean-Marie Pfaff, BELGA
Jean-Marie Pfaff © BELGA

Jean-Marie Pfaff a grandi dans une caravane. A force de travail et de volonté, il est devenu le premier gardien de Beveren et de l'équipe nationale. Il a enlevé la Coupe de Belgique (1978), le titre (1979) et le Soulier d'Or (1979) avec les semi-professionnels waeslandiens.

Après le Mondial 1982, il a succédé au légendaire Sepp Maier au Bayern et a connu de nombreux succès en Bundesliga. Il a été une véritable sensation, à tous points de vue, pendant six ans, en Bavière. Il a achevé sa carrière au Lierse et à Trabzonspor.

7. Michel Preud'homme

Né le 24 janvier 1959

1977-1986: Standard

1986-1994: FC Malines

Michel Preud'homme, BELGA
Michel Preud'homme © BELGA

Michel Preud'homme était encore sur les bancs de l'école quand il a effectué ses débuts au Standard et en équipe nationale. Il a pris la place de Christian Piot pour remporter deux titres et une coupe.

Gilbert Bodart, qui était alors son beau-frère, a pris sa place pendant sa suspension, suite à l'affaire de corruption Standard-Waterschei. Pour obtenir une seconde chance, Preud'homme a dû émigrer au FC Malines. Il y a atteint l'apogée de sa carrière sous la direction d'Aad de Mos : un titre, une coupe et une Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe. A 35 ans, il a mis le cap sur Benfica et a joué jusqu'à l'âge de 39 ans.

8. Enzo Scifo

Né le 19 février 1966

1983-1987 et 1997-2000: Anderlecht

2000-2001: Charleroi

Enzo Scifo, BELGA
Enzo Scifo © BELGA

Enzo Scifo a grandi à La Louvière. A 14 ans, il a rejoint Anderlecht, où il a effectué ses débuts en 1983. Le jeune médian d'origine italienne a séduit le public par sa touche de balle. Il a disputé deux finales européennes et a reçu le Soulier d'Or en 1985.

Après trois titres d'affilée, ses pérégrinations l'ont conduit à l'Inter, à Bordeaux, à Auxerre, au Torino et à Monaco. Il est revenu ensuite au Parc Astrid où il a empoché un quatrième titre en 2000.

9. Kevin De Bruyne

Né le 28 juin 1991

2008-2011: Genk

Kevin De Bruyne, BELGA
Kevin De Bruyne © BELGA

Un Gantois qui fait fureur à Genk ! Très jeune, Kevin De Bruyne a eu une part importante dans la victoire du Racing en Coupe (2009) et dans le titre 2011. Du flanc gauche ou d'une position plus centrale, en retrait des attaquants, il a distillé passes et buts.

Chelsea l'a acheté à la mi-saison mais lui a permis d'achever l'exercice dans le Limbourg. Après une location au Werder Brême, il n'a pas réussi à convaincre José Mourinho de son talent et il a rejoint le VfL Wolfsbourg, où il sert des caviars aussi savoureux qu'à Genk.

10. Ludo Coeck

Né le 25 septembre 1955

Décédé le 9 octobre 1985

1972-1983: Anderlecht

Ludo Coeck, BELGA
Ludo Coeck © BELGA

Ludo Coeck a été un des footballeurs les plus élégants de l'histoire belge. Il a débuté à Berchem Sport. Anderlecht a rapidement découvert ce brillant gaucher doté d'une frappe puissante, qui lui a valu le surnom de Ludo Boum Boum.

Coeck a gagné trois Coupes d'Europe (1976, 1978, 1983), deux titres et trois coupes nationales avec le Sporting. Sa carrière a été syncopée par de nombreuses blessures. Ses mauvaises chevilles lui ont également joué des tours dans la Botte, à l'Inter et à Ascoli. Coeck est décédé dans un accident de voiture à l'âge de trente ans.

11. Franky Van Der Elst

Né le 30 avril 1961

1979-1984: RWDM

1984-1999: Club Bruges

Franky Van Der Elst, BELGA
Franky Van Der Elst © BELGA

Le jeune Franky Van der Elst a succédé à Jan Boskamp dans l'entrejeu du RWDM. Une fois transféré au Club Bruges, il est devenu un des piliers du football belge. Il n'avait pas son pareil pour lire le jeu, ce qui lui a valu le surnom de Fox.

Il a enlevé cinq titres et trois coupes avec le Club. Après les adieux de Jan Ceulemans, il est devenu la figure de proue et le capitaine des Bleu et Noir. Il a reçu le Soulier d'Or en 1990 et en 1996. Il avait passé 38 ans quand il a remisé ses crampons.

12. Marc Degryse

Né le 4 septembre 1965

1983-1989: Club Bruges

1989-1995: Anderlecht

1998-1999: Gand

1999-2002: Germinal Beerschot

Marc Degryse, BELGA
Marc Degryse © BELGA

Marc Degryse a débuté en attaque du Club Bruges à 18 ans. Il a remporté une Coupe en 1986 et un titre deux ans plus tard. Anderlecht a alors déboursé la somme record de 90 millions de francs belges, soit 2,25 millions d'euros, pour s'assurer ses services.

Au Parc Astrid, il a surtout évolué en retrait des attaquants, menant les Mauves à quatre titres (1991, 1993, 1994, 1995) et une Coupe (1994). Il a reçu le Soulier d'Or 1991. Après des passages à Sheffield Wednesday et au PSV, il est revenu au pays, pour y achever sa carrière à 37 ans.

13. Luc Nilis

Né le 25 mai 1967

1984-1986: Winterslag

1986-1994: Anderlecht

Luc Nilis, BELGA
Luc Nilis © BELGA

Luc Nilis jouait des deux pieds et possédait une fabuleuse technique de frappe. De Winterslag, le Limbourgeois est passé à Anderlecht, avec lequel il a gagné quatre titres et trois coupes. Malgré son succès, il se sentait sous-estimé dans son pays et il n'a jamais accepté de n'avoir jamais gagné le Soulier d'Or.

Lucky Luc n'a vu ses mérites reconnus qu'après son transfert au PSV. Il a été élu meilleur footballeur des Pays-Bas. Après six saisons, il a quitté Eindhoven pour Aston Villa mais outre-Manche, une fracture complexe de la jambe a mis un terme à sa carrière.

14. Erwin Vandenbergh

Né le 26 janvier 1959

1976-1982: Lierse

1982-1986: Anderlecht

1990-1994: Gand

1994-1995: RWDM

Erwin Vandenbergh, BELGA
Erwin Vandenbergh © BELGA

Erwin Vandenbergh est le meilleur buteur belge de l'ère pro avec 254 réalisations. Son sens du but reste inégalé. Il a été le meilleur buteur du championnat à six reprises, dans trois clubs différents : le Lierse (1980, 1981, 1982), Anderlecht (1983, 1986) et Gand (1991).

En 1980, Vandenbergh a même été le meilleur buteur d'Europe avec 39 goals. Il a reçu le Soulier d'Or en 1981. De 1986 à 1990, sous le maillot de Lille, il a fait trembler les gardiens de l'Hexagone. Enfin, il a été double champion de Belgique et a gagné la Coupe UEFA 1983 avec Anderlecht.

15. Daniel Van Buyten

Né le 7 février 1978

1991-1993: Charleroi

1999-2001: Standard

Daniel Van Buyten, BELGA
Daniel Van Buyten © BELGA

Daniel Van Buyten a longtemps été mésestimé en Belgique. A Charleroi puis au Standard, il semblait plutôt limité dans le rôle de défenseur central. Big Dan n'en a pas moins bâti une carrière impressionnante à l'étranger. Il a successivement porté le maillot de Marseille, de Manchester City, du HSV et du Bayern.

Il a remporté quatre titres et coupes en Bavière (2008, 2010, 2013, 2014). En 2013, il est devenu le deuxième Belge, après Eric Gerets, à remporter la C1. Il y a quelques semaines, après ses adieux, il a reçu le trophée du Mérite Sportif.

16. Raoul Lambert

Né le 22 octobre 1944

1962-1980: Club Bruges

Raoul Lambert, BELGA
Raoul Lambert © BELGA

Raoul Lambert était la figure de proue du Club Bruges des années 60 et 70. Il a été élu meilleur Brugeois de tous les temps. Lotte était constamment blessé mais ça ne l'a pas empêché de disputer 18 saisons en équipe fanion du Club et de marquer 216 buts en championnat.

Les démarrages de l'avant étaient redoutables. Le gaucher a été meilleur buteur en 1972 et a accumulé les trophées : le titre en 1973, 1976, 1977, 1978 et 1980, la Coupe en 1968, 1970 et 1977. Une blessure l'a privé d'une des finales européennes de Bruges. Lambert était également un modèle de sportivité.

17. Philippe Albert

Né le 10 aout 1967

1985-1989: Charleroi

1989-1992: FC Malines

1992-1994: Anderlecht

1999-2000: Charleroi

Philippe Albert, BELGA
Philippe Albert © BELGA

On a d'abord prétendu que sa technique était trop rudimentaire pour lui permettre d'émarger à l'élite. On surnommait Philippe Albert le Bûcheron de Bouillon. A Malines, aux côtés de Leo Clijsters, il s'est mué en défenseur central de format international tout en marquant régulièrement son but.

Transféré à Anderlecht, il a reçu le Soulier d'Or 1992. Après deux titres et une Coupe, il a rejoint le Newcastle de Kevin Keegan. Après un bref passage à Fulham, il est revenu à Charleroi, où il a achevé sa carrière.

18. Timmy Simons

Né le 11 décembre 1976

2000-2005 et 2013- ..: Club Bruges

Timmy Simons, BELGA
Timmy Simons © BELGA

Timmy Simons a transité par Diest et Lommel avant de signer au Club Bruges, où il a excellé au milieu défensif, voire en défense. Il a gagné un trophée par an de 2002 à 2008 : le titre en 2003 et en 2005 ainsi que la Coupe en 2002 et 2004 avec le Club, le championnat avec le PSV (2006, 2007, 2008).

Après cinq saisons aux Pays-Bas, il a effectué trois campagnes en Bundesliga, au 1. FC Nuremberg, avant de revenir au Club. A 38 ans, il reste un pilier de l'entrejeu des Bleu et Noir.

19. René Vandereycken

Né le 22 juillet 1953

1974-1981: Club Bruges

1983-1986: Anderlecht

1987-1989: Gand

René Vandereycken, BELGA
René Vandereycken © BELGA

Médian défensif, René Vandereycken était le relais sur le terrain d'Ernst Happel. Avec lui, le Club Bruges a gagné quatre titres (1976, 1977, 1978, 1980) et une Coupe (1977). Il a perdu deux finales européennes.

Passé à Anderlecht, l'intelligent mais cynique pare-chocs a enlevé deux titres (1985, 1986) et perdu une troisième finale européenne. Il a achevé sa carrière active à Gand. Entre ses employeurs belges, il a enfilé le maillot de la Genoa puis du Blau-Weiss Berlin.

20. Frankie Vercauteren

Né le 29 octobre 1956

1975-1987: Anderlecht

1990-1993: RWDM

Frankie Vercauteren, BELGA
Frankie Vercauteren © BELGA

Frankie Vercauteren a été formé au Parc Astrid. Enfant du club, il a été surnommé le Petit Prince du Parc. Le médian gauche était réputé pour ses centres-bananes, qui ont été à la base de nombreux buts anderlechtois.

Son palmarès est impressionnant. Il a été champion avec le Sporting en 1981, 1985, 1986 et 1987, il a gagné la Coupe 1976 et a fait un tour d'honneur avec la C2 en 1976 puis en 1978 et avec la Coupe UEFA en 1983. A titre individuel, il a remporté le Soulier d'Or en 1983 et le Mérite Sportif en 1978.