50. Jean Butez

Mouscron - Gardien
...

Mouscron - GardienFRA - 08/06/1995La grosse cote du dernier mercato a bien rebondi. Et confirmé qu'il était sacrément costaud dans la tête. En ajoutant à cela des qualités intrinsèques au-dessus de la moyenne (anticipation et vitesse d'exécution), le Lillois a confirmé qu'il était définitivement prêt à franchir un cap.Antwerp - MilieuBEL - 22/09/1985Bien installé devant la défense du Great Old, il est devenu l'une des références de l'élite au poste de milieu défensif, grâce à un football qui multiplie les duels et les kilomètres, toujours avec l'intelligence de ceux qui en connaissent un rayon sur le football. Toujours sous-estimé, infiniment précieux.Malines - MilieuBEL - 20/04/1986En matière de caviar, le milieu de terrain en connaît un rayon. Que ce soit sur phase arrêtée ou en s'inventant de l'espace sur un flanc, le petit format du Malinwa parvient toujours à dégainer ses ballons ravageurs pour faire marquer ses attaquants. Cette année encore, Onur facture six passes décisives.Club Bruges - AttaquantRSA - 13/05/1994Même s'il est trop rarement décisif pour prétendre à une place plus en vue dans le classement, l'ailier supersonique de Bruges reste un des joueurs les plus déroutants pour les défenses du championnat. Ses dribbles énergiques et ses inspirations foudroyantes font souvent frémir adversaires et tribunes.Club Bruges - MilieuBEL - 18/07/1993Une dizaine d'années après son explosion anversoise, qui avait ouvert à ce feu follet offensif les portes de l'Ajax, Rits est devenu un milieu de terrain moderne, capable de fluidifier la possession et de bloquer les contre-attaques adverses. Sans avoir perdu un sens du but précieux dans les moments chauds.Charleroi - AttaquantIRN - 05/04/1992Au bout d'une année noire à Bruges, l'attaquant a retrouvé le sourire et le chemin des filets en revenant à Charleroi. Premier défenseur grâce à son pressing inlassable, il dévore les kilomètres sans perdre la lucidité nécessaire au moment d'alimenter le marquoir. Un travailleur qui plante des buts.Mouscron - MilieuCMR - 01/07/1996Révélé par Bernd Storck l'an dernier, le Camerounais a confirmé cette saison sous Hollerbach qu'il faisait partie des meilleurs de D1A à son poste. Box-to-box moderne, Boya envoie du muscle derrière autant qu'il participe à la construction devant. Déjà l'un des tubes du prochain mercato.Club Bruges - AttaquantBEL - 18/07/1996L'élégance a un prix. Celle de ne pas faire partie des premiers choix du pragmatique Clement, par exemple. La saison "en cours" résume bien un début de carrière contrasté. Un mec capable de passer à côté d'un but tout fait au Bernabéu, mais de chatouiller des lucarnes contre Malines ou l'Antwerp.La Gantoise - DéfenseurCMR - 23/11/199029 ans et un CV de baroudeur, pas toujours les meilleurs arguments pour se vendre. Gand a été au-delà des préjugés et ne le regrette plus depuis longtemps. Ses deux buts en autant de rencontres en ouverture du championnat avaient déjà fait taire les sceptiques. Depuis, Michael est devenu un taulier.Genk - DéfenseurCOL - 26/06/1998Jeune, défenseur central, grand et gaucher, il accumule les ingrédients qui composent une recette que les recruteurs du monde entier aiment déguster. Bon relanceur et excellent au duel, il sera probablement l'une des prochaines ventes à huit chiffres depuis la Luminus Arena.Charleroi - DéfenseurANG - 24/03/1995Capable de dédoubler dans son couloir, puis de reprendre sa position sans même sembler essoufflé, il a les poumons de l'arrière latéral moderne et a développé, au fil de ses années zébrées, l'indispensable rigueur dans le placement et le duel défensifs. De quoi devenir une valeur sûre.Standard - AilierBEL - 17/06/1992Dans le football vertical de Michel Preud'homme, sa pointe de vitesse et son amour de la profondeur font des ravages. Cauchemar des défenseurs qui mettent trop de temps à se retourner, l'ailier multiplie les efforts sans compter, même si ça lui coûte un peu de lucidité. Sept buts et six assists, malgré tout.Anderlecht - MilieuNED - 02/06/1997Il y a visiblement autant de facettes à Michel Vlap qu'il n'y a eu d'allées et venues à Neerpede ces deux dernières saisons. Timoré, arrogant, discret ou vindicatif, on aura à peu près tout vu du Néerlandais à huit millions cette saison. Y compris le buteur capable de transformer une demi-occasion en but.Anderlecht - MilieuBEL - 22/10/1999Au prix de l'élégance, il serait probablement installé des dizaines de places plus haut. Menton levé et pieds soyeux, le milieu de terrain incarne la classe à l'anderlechtoise mieux que personne. Pour devenir une référence à son poste, il doit encore apprendre à se montrer plus précieux dans les deux surfaces.Club Bruges - DéfenseurUKR - 20/04/1995Avec Mata, le seul titulaire brugeois à ne pas avoir trouvé le chemin des filets cette saison. Reste que celui qu'on disait défavorisé par les trois millions d'euros investis par le Club pour Ricca a su directement s'imposer comme le titulaire du poste à l'arrière gauche grâce une hyperactivité contagieuse.Antwerp - GardienTUR - 03/09/1988D'un chat, on dit qu'il bondit. D'un gardien de moins de 1,85m aussi. Sinan Bolat fait 1,90m, mais a l'élasticité d'un félin. À 31 ans et après avoir longtemps couru derrière son vrai niveau, il a retrouvé à l'Antwerp la fraîcheur qui en avait fait l'un des meilleurs à son poste en début de décennie.Standard - MilieuBIH - 19/12/1992Rarement décisif, il est pourtant l'un des atouts les plus précieux des Rouches, par sa faculté à faire la loi autour du rond central. Récupérateur hors-normes, impressionnant quand il décide de progresser par dizaines de mètres ballon au pied, son jeu dynamique est un cadeau pour Sclessin.Club Bruges - AttaquantNGA - 15/11/1997Capable de mettre deux fois Thibaut Courtois à genoux en Ligue des Champions, comme de multiplier les mauvais choix face au but adverse, c'est un talent qui vous oblige à vivre avec la frustration de ses opportunités gâchées. Mais aussi une bombe capable de faire sauter un match à tout moment.Anderlecht - GardienBEL - 30/04/1993Il y a ceux qui voient le gardien monté sur ressorts. Et les réflexes étourdissants qui vont avec. Et d'autres qui lui reprochent une certaine faculté à subir le jeu. La force d'Hendrik, c'est de petit-à- petit parvenir à faire taire les seconds. Un bon gardien sait aussi masquer ses points faibles.La Gantoise - MilieuBEL - 26/02/1988Ressuscité par l'air de la Ghelamco Arena et par le losange de Jess Thorup, au sein duquel il joue le rôle de maître à jouer en régulant le tempo du football buffalo, le milieu retrouve les sensations qui lui avaient permis d'être l'un des meilleurs chefs d'orchestre du championnat voici quelques saisons.Genk - AilierJPN - 09/03/1993Un ailier comme on n'en fait presque plus. Terreur des profondeurs qui joue sur son bon pied, déborde son adversaire au sprint et centre dans le dos de la défense ou sur le front de son buteur. Une énorme pointe de vitesse pour un joueur parfois brouillon dans le dernier geste, mais toujours menaçant.La Gantoise - AttaquantBEL - 07/12/1988L'amour dure trois ans. L'exil aussi. Une saison à Porto, deux autres à Huddersfield et revoilà Lolo à la maison. Comme si rien n'avait changé, ou presque. S'il n'a pas retrouvé le formidable "mojo" de l'année 2015, Laurent Depoitre sert la recette habituelle. À base d'altruisme et de sens du jeu.Genk - DéfenseurDEN - 20/05/1997Bouleversé par le mercato limbourgeois, qui l'a finalement laissé comme l'une des rares armes du titre à bord du navire bleu, l'arrière droit a épisodiquement rappelé que son volume physique, ses appels le long de la ligne et sa puissance offensive pourraient lui offrir une carrière au plus haut niveau.Anderlecht - AilierBEL - 27/05/2002La comparaison avec Raheem Sterling ne tient pas. Sauf si elle prend seulement en compte le côté "courir comme une poule sans tête". Raillé pour sa précipitation, Jérémy Doku reste un immense talent. Parce qu'à 17 ans, il achève une première saison pleine à Anderlecht. Tout sauf anecdotique.Club Bruges - MilieuBEL - 10/03/2001Enfant gâté, pourri de talent, Charles est comme qui dirait bien né. Annoncé comme le talent que le Club attend de façonner depuis Marc Degryse, ses premières apparitions ont confirmé la brillance du joyau. Gaucher, élégant, rusé, l'ado colérique qui cassait ses raquettes de tennis a bien changé.