1. Maxime Lestienne (Club Bruges) : quatre assists et un but en un peu plus d'une heure. On peut difficilement livrer un match plus parfait. il a été une menace constante.

2. Jérémy Perbet (RAEC Mons) : il en est déjà à huit buts en autant de matches. Ces dernières semaines, il a démontré qu'il n'était pas seulement un voleur de buts mais qu'il savait aussi se démarquer de manière intéressante.

3. Kostadin Hazurov (Lierse) : il trouve de mieux en mieux ses marques au Lierse. L'avant bulgare a doublé son nombre de buts pour arriver à six en deux semaines. Il a sanctionné sans pitié deux erreurs de Gand.

4. William Carvalho (Cercle Bruges) : considéré comme un défenseur de secours il y a quelques semaines, il a été brillant dans l'entrejeu contre Genk. Puissant, sûr ballon au pied et menaçant, comme le prouve son envoi sur le poteau.

5. Darren Keet (KV Courtrai) : il a fait banquette la totalité du match des Bafana Bafana mais à Anderlecht, il a montré pourquoi l'Afrique du Sud le considérait comme un gardien d'avenir. Spécialité maison : arrêter des penalties.

6. Antonio Eduardo "Kanu" Pereira dos Santos (Standard) : il a neutralisé Mbaye Leye et maintenu la défense du Standard sur pied. Engagé dans les duels, le Brésilien a montré au Gaverbeek qu'il est aussi capable de jouer sans commettre beaucoup de fautes.

7. Carlos Bacca (Club Bruges) : deux buts, ce qui lui pemet de redevenir meilleur buteur. Le Colombien n'a eu aucun mal à se jouer des défenseurs de Waasland-Beveren.

8. Mustapha Jarju (RAEC Mons) : il affiche énormément de maturité dans son rôle de médian offensif. Il temporise quand il le faut, dribble et réalise des actions au bon moment.

9. Eidur Gudjohnsen (Cerle Bruges) : on savait qu'il pouvait convertir un penalty et qu'il était un brillant finisseur mais son cinquième but pour le Cercle avait tout : une action entamée depuis son camp, une double passe en bordure du rectangle, une feinte et une finition impeccable, empreinte de sang-froid.

10. Laurens De Bock (Lokeren) : le nouveau Diable Rouge ne s'est pas montré beaucoup mais il a justifié sa sélection. L'arrière gauche a joué de manière calculatrice, anticipant souvent de deux coups et restant très calme ballon au pied.

Sport/Foot Magazine

1. Maxime Lestienne (Club Bruges) : quatre assists et un but en un peu plus d'une heure. On peut difficilement livrer un match plus parfait. il a été une menace constante.2. Jérémy Perbet (RAEC Mons) : il en est déjà à huit buts en autant de matches. Ces dernières semaines, il a démontré qu'il n'était pas seulement un voleur de buts mais qu'il savait aussi se démarquer de manière intéressante.3. Kostadin Hazurov (Lierse) : il trouve de mieux en mieux ses marques au Lierse. L'avant bulgare a doublé son nombre de buts pour arriver à six en deux semaines. Il a sanctionné sans pitié deux erreurs de Gand.4. William Carvalho (Cercle Bruges) : considéré comme un défenseur de secours il y a quelques semaines, il a été brillant dans l'entrejeu contre Genk. Puissant, sûr ballon au pied et menaçant, comme le prouve son envoi sur le poteau.5. Darren Keet (KV Courtrai) : il a fait banquette la totalité du match des Bafana Bafana mais à Anderlecht, il a montré pourquoi l'Afrique du Sud le considérait comme un gardien d'avenir. Spécialité maison : arrêter des penalties.6. Antonio Eduardo "Kanu" Pereira dos Santos (Standard) : il a neutralisé Mbaye Leye et maintenu la défense du Standard sur pied. Engagé dans les duels, le Brésilien a montré au Gaverbeek qu'il est aussi capable de jouer sans commettre beaucoup de fautes.7. Carlos Bacca (Club Bruges) : deux buts, ce qui lui pemet de redevenir meilleur buteur. Le Colombien n'a eu aucun mal à se jouer des défenseurs de Waasland-Beveren.8. Mustapha Jarju (RAEC Mons) : il affiche énormément de maturité dans son rôle de médian offensif. Il temporise quand il le faut, dribble et réalise des actions au bon moment.9. Eidur Gudjohnsen (Cerle Bruges) : on savait qu'il pouvait convertir un penalty et qu'il était un brillant finisseur mais son cinquième but pour le Cercle avait tout : une action entamée depuis son camp, une double passe en bordure du rectangle, une feinte et une finition impeccable, empreinte de sang-froid.10. Laurens De Bock (Lokeren) : le nouveau Diable Rouge ne s'est pas montré beaucoup mais il a justifié sa sélection. L'arrière gauche a joué de manière calculatrice, anticipant souvent de deux coups et restant très calme ballon au pied.Sport/Foot Magazine