1. Imoh Ezekiel (Standard) : le jeune Nigérian, même pas 19 ans, a eu la lourde tâche de combler l'absence d'Ogunjimi. Contre Charleroi, il a marqué très tôt, ainsi qu'en fin de partie, et fut constamment un poison pour la défense carolo grâce à sa vitesse et sa technique.

2. Olivier Werner (Mons) : il a arrêté un penalty et a ensuite fait trois arrêts de grande classe sur des envois anderlechtois.

3. Steeven Joseph-Monrose (Genk) : il a donné le tournis à son adversaire direct, Dachelet. L'international espoir français paracheva sa prestation par un beau but.

4. Jonathan Blondel (Club Bruges) : il a été une fois de plus la personnification du slogan de Bruges "No sweat, no glory" (pas de sueur, pas de gloire). Il est resté motivé quand ça allait mal, a récupéré de nombreux ballons dans l'entrejeu et a plongé dans les 16 mètres pour inscrire le deuxième but.

5. Rachid Farssi (Waasland-Beveren) : il apporte une valeur ajoutée avec son calme et son expérience, tant comme back gauche que comme médian récupérateur. Il a presque marqué suite à une belle infiltration.

6. Luis Manuel Seijas (Standard) : auteur d'un but et de deux assists dans le derby wallon. Il a parfaitement tiré profit des faiblesses de Martos, son adversaire direct.

7. Wim Raymakers (Louvain) : l'obstination même dans la défense louvaniste. Il s'est illustré par son jeu de position intelligent et a plusieurs fois empêché le Cercle d'amener le danger.

8. Hannes van der Bruggen (Gand) : il comprend très bien ce que son coach veut dire par "circulation de balle rapide" et "toujours regarder le jeu". Son but a créé un énorme soulagement chez les Buffalos.

9. Ayanda Patosi (Lierse) : malgré un bon match contre Genk, Peter Maes l'a mis sur le banc. Il est monté au jeu et a fait basculer la rencontre. Il débutera sans doute le match européen, jeudi contre Plzen.

10. Logan Bailly (Louvain) : il a sauvé son équipe au moins trois fois en première mi-temps. Sa sortie sur un Vetokélé filant vers le but a été particulièrement impressionnante.

Sport/Foot Magazine

1. Imoh Ezekiel (Standard) : le jeune Nigérian, même pas 19 ans, a eu la lourde tâche de combler l'absence d'Ogunjimi. Contre Charleroi, il a marqué très tôt, ainsi qu'en fin de partie, et fut constamment un poison pour la défense carolo grâce à sa vitesse et sa technique.2. Olivier Werner (Mons) : il a arrêté un penalty et a ensuite fait trois arrêts de grande classe sur des envois anderlechtois.3. Steeven Joseph-Monrose (Genk) : il a donné le tournis à son adversaire direct, Dachelet. L'international espoir français paracheva sa prestation par un beau but.4. Jonathan Blondel (Club Bruges) : il a été une fois de plus la personnification du slogan de Bruges "No sweat, no glory" (pas de sueur, pas de gloire). Il est resté motivé quand ça allait mal, a récupéré de nombreux ballons dans l'entrejeu et a plongé dans les 16 mètres pour inscrire le deuxième but.5. Rachid Farssi (Waasland-Beveren) : il apporte une valeur ajoutée avec son calme et son expérience, tant comme back gauche que comme médian récupérateur. Il a presque marqué suite à une belle infiltration.6. Luis Manuel Seijas (Standard) : auteur d'un but et de deux assists dans le derby wallon. Il a parfaitement tiré profit des faiblesses de Martos, son adversaire direct.7. Wim Raymakers (Louvain) : l'obstination même dans la défense louvaniste. Il s'est illustré par son jeu de position intelligent et a plusieurs fois empêché le Cercle d'amener le danger.8. Hannes van der Bruggen (Gand) : il comprend très bien ce que son coach veut dire par "circulation de balle rapide" et "toujours regarder le jeu". Son but a créé un énorme soulagement chez les Buffalos.9. Ayanda Patosi (Lierse) : malgré un bon match contre Genk, Peter Maes l'a mis sur le banc. Il est monté au jeu et a fait basculer la rencontre. Il débutera sans doute le match européen, jeudi contre Plzen.10. Logan Bailly (Louvain) : il a sauvé son équipe au moins trois fois en première mi-temps. Sa sortie sur un Vetokélé filant vers le but a été particulièrement impressionnante.Sport/Foot Magazine