1. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : la classe à l'état pur, une protection de balle énorme et des actions qui réussissent partout sur le terrain. S'est montré très opportuniste devant le but.

2. Wannes Van Tricht (Malines) : il n'a encore que 18 ans, mais joue déjà avec le flair d'un joueur du top. Une révélation dans l'entrejeu.

3. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : a osé parfois monter vers l'avant en tant que défenseur central et est venu apporter son soutien aux médians.

4. Lior Refaelov (Club Bruges) : avec Thomas Meunier le plus dangereux de son équipe, à nouveau auteur d'un assist et de deux buts. A osé prendre ses responsabilités sur le penalty.

5. Hervé Kage (Charleroi) : a commencé sur le banc mais a fait basculer le match grâce à son jeu frais, ses dribbles et ses assists.

6. Stefán Gíslason (OHL) : voit toujours clair dans le jeu, garde bien la vue d'ensemble en tant que médian défensif et apporte de la sérénité dans le jeu lorsque c'est nécessaire.

7. Nacho González (Standard) : bon pour un assist et un but sur penalty. Il se mue progressivement en un patron dont le Standard a bien besoin.

8. Alpaslan Öztürk (Beerschot) : un joueur audacieux qui apporte de la profondeur dans le jeu comme défenseur droit et ose aller au duel physique.

9. Milan Jovanovic (Anderlecht) : personne ne pouvait l'arrêter sur ses rushes, a parfois galvaudé les occasions mais a donné un bel assist à Mbokani.

10. Habib Habibou (Zulte Waregem) : imprévisible dans ses actions, très fort techniquement et une menace constante pour l'adversaire depuis son flanc.

1. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : la classe à l'état pur, une protection de balle énorme et des actions qui réussissent partout sur le terrain. S'est montré très opportuniste devant le but. 2. Wannes Van Tricht (Malines) : il n'a encore que 18 ans, mais joue déjà avec le flair d'un joueur du top. Une révélation dans l'entrejeu. 3. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : a osé parfois monter vers l'avant en tant que défenseur central et est venu apporter son soutien aux médians. 4. Lior Refaelov (Club Bruges) : avec Thomas Meunier le plus dangereux de son équipe, à nouveau auteur d'un assist et de deux buts. A osé prendre ses responsabilités sur le penalty. 5. Hervé Kage (Charleroi) : a commencé sur le banc mais a fait basculer le match grâce à son jeu frais, ses dribbles et ses assists. 6. Stefán Gíslason (OHL) : voit toujours clair dans le jeu, garde bien la vue d'ensemble en tant que médian défensif et apporte de la sérénité dans le jeu lorsque c'est nécessaire. 7. Nacho González (Standard) : bon pour un assist et un but sur penalty. Il se mue progressivement en un patron dont le Standard a bien besoin. 8. Alpaslan Öztürk (Beerschot) : un joueur audacieux qui apporte de la profondeur dans le jeu comme défenseur droit et ose aller au duel physique. 9. Milan Jovanovic (Anderlecht) : personne ne pouvait l'arrêter sur ses rushes, a parfois galvaudé les occasions mais a donné un bel assist à Mbokani. 10. Habib Habibou (Zulte Waregem) : imprévisible dans ses actions, très fort techniquement et une menace constante pour l'adversaire depuis son flanc.