1. Knowledge Musona (KV Ostende) : très présent à la construction comme dans la zone de vérité. La défense anderlechtoise, qui lui a concédé trop d'espaces, n'a su que faire face de cet ailier rapide.

2. Sven Kums (AA Gand) : la classe pure, la façon dont il a orchestré La Gantoise. Son intelligence tactique lui a permis de combler beaucoup de brèches. Il a commis une faute professionnelle au bon moment et a calmé le jeu quand il le fallait.

3. Franck Berrier (KV Ostende) : dans un rôle libre derrière l'avant Cyriac, le Français a étalé sa vista et sa superbe technique de frappe. Il a délivré l'assist des deux premiers buts d'Ostende.

4. Ruud Vormer (Club Bruges) : il a ouvert la marque peu après la reprise et a délivré un assist en fin de partie, une prestation digne d'un numéro dix. Il était un des rares joueurs à son niveau.

5. Yoni Buyens (Genk) : il s'est bien infiltré entre les lignes et a été dangereux. Il revient de loin, après plusieurs saisons difficiles.

6. Olivier Myny (Waasland-Beveren) : le médian s'est distingué contre Zulte Waregem, son ancien club, et a marqué. Avec un brin de chance, il aurait pu y ajouter un assist et un but.

7. Hervé Kagé (KV Courtrai) : il peut insuffler des élans offensifs à un Courtrai décapité par les transferts. Il est bien entré au jeu, conférant profondeur et menace au jeu, qui en était dépourvu jusqu'alors.

8. Erik Johansson (AA Gand) : après deux matches dans le onze de base, le rude et extraverti défenseur suédois convainc déjà. Il est souvent bien placé, il est fort dans les duels et il soigne sa relance.

9. John Bostock (OH Louvain) : le médian anglais a libéré le public louvaniste en convertissant son penalty à la Panenka.

10. Mijat Maric (Lokeren) : fort derrière, il poursuit sur son élan de la saison passée : il avait été le meilleur réalisateur de son équipe.

1. Knowledge Musona (KV Ostende) : très présent à la construction comme dans la zone de vérité. La défense anderlechtoise, qui lui a concédé trop d'espaces, n'a su que faire face de cet ailier rapide.2. Sven Kums (AA Gand) : la classe pure, la façon dont il a orchestré La Gantoise. Son intelligence tactique lui a permis de combler beaucoup de brèches. Il a commis une faute professionnelle au bon moment et a calmé le jeu quand il le fallait.3. Franck Berrier (KV Ostende) : dans un rôle libre derrière l'avant Cyriac, le Français a étalé sa vista et sa superbe technique de frappe. Il a délivré l'assist des deux premiers buts d'Ostende.4. Ruud Vormer (Club Bruges) : il a ouvert la marque peu après la reprise et a délivré un assist en fin de partie, une prestation digne d'un numéro dix. Il était un des rares joueurs à son niveau.5. Yoni Buyens (Genk) : il s'est bien infiltré entre les lignes et a été dangereux. Il revient de loin, après plusieurs saisons difficiles.6. Olivier Myny (Waasland-Beveren) : le médian s'est distingué contre Zulte Waregem, son ancien club, et a marqué. Avec un brin de chance, il aurait pu y ajouter un assist et un but.7. Hervé Kagé (KV Courtrai) : il peut insuffler des élans offensifs à un Courtrai décapité par les transferts. Il est bien entré au jeu, conférant profondeur et menace au jeu, qui en était dépourvu jusqu'alors.8. Erik Johansson (AA Gand) : après deux matches dans le onze de base, le rude et extraverti défenseur suédois convainc déjà. Il est souvent bien placé, il est fort dans les duels et il soigne sa relance.9. John Bostock (OH Louvain) : le médian anglais a libéré le public louvaniste en convertissant son penalty à la Panenka.10. Mijat Maric (Lokeren) : fort derrière, il poursuit sur son élan de la saison passée : il avait été le meilleur réalisateur de son équipe.