1. Thomas Matton (KV Courtrai) : la révélation absolue d'un Courtrai costaud et malin. Un superbe assist et deux buts, dont un très beau. Il a montré pourquoi Yves Vanderhaeghe regrette que son contrat ne soit toujours pas prolongé.

2. Leander Dendoncker (Anderlecht) : omniprésent à la récupération comme à la relance contre le Lierse. Sa technique de frappe constitue une fameuse arme.

3. Teddy Chevalier (KV Courtrai) : impliqué dans les quatre premiers buts courtraisiens, dont deux qu'il a marqués lui-même, tout en fouettant une fois la latte. Il marque et fait marquer tout en travaillant pour l'équipe.

4. Brecht Dejaegere (AA Gand) : il a joué en soutien offensif de l'avant Depoitre, mais il a abattu beaucoup de terrain et bien cherché des brèches.

5. Laurent Ciman (Standard) : l'incontestable pilier de la défense du Standard. Il a signé une performance impeccable à Sclessin, dans ce qui était sans doute son dernier match pour les Rouches.

6. Hans Vanaken (Lokeren) : la plaque tournante, souvent démarquée, créant des ouvertures et perdant peu le ballon, malgré un terrain en mauvais état.

7. Youri Tielemans (Anderlecht) : il se sent bien dans son nouveau rôle, plus avancé. Cela appelle confirmation face à un adversaire plus solide.

8. Olivier Werner (Cercle Bruges) : son équipe a battu Charleroi par deux buts en fin de match mais si, après 70 minutes, le score était toujours de 0-0, il le doit largement à Olivier Werner.

9. Thomas Meunier (Club Bruges) : une erreur coûteuse en défense, qui a permis à l'adversaire d'ouvrir la marque, mais offensivement, inarrêtable.

10. Pierrick Cros (Mouscron-Péruwelz) : suite aux erreurs de ses défenseurs, il a repoussé les multiples tentatives de Raman, Depoitre et Saief, évitant une lourde sanction aux siens.

1. Thomas Matton (KV Courtrai) : la révélation absolue d'un Courtrai costaud et malin. Un superbe assist et deux buts, dont un très beau. Il a montré pourquoi Yves Vanderhaeghe regrette que son contrat ne soit toujours pas prolongé.2. Leander Dendoncker (Anderlecht) : omniprésent à la récupération comme à la relance contre le Lierse. Sa technique de frappe constitue une fameuse arme.3. Teddy Chevalier (KV Courtrai) : impliqué dans les quatre premiers buts courtraisiens, dont deux qu'il a marqués lui-même, tout en fouettant une fois la latte. Il marque et fait marquer tout en travaillant pour l'équipe.4. Brecht Dejaegere (AA Gand) : il a joué en soutien offensif de l'avant Depoitre, mais il a abattu beaucoup de terrain et bien cherché des brèches.5. Laurent Ciman (Standard) : l'incontestable pilier de la défense du Standard. Il a signé une performance impeccable à Sclessin, dans ce qui était sans doute son dernier match pour les Rouches.6. Hans Vanaken (Lokeren) : la plaque tournante, souvent démarquée, créant des ouvertures et perdant peu le ballon, malgré un terrain en mauvais état.7. Youri Tielemans (Anderlecht) : il se sent bien dans son nouveau rôle, plus avancé. Cela appelle confirmation face à un adversaire plus solide.8. Olivier Werner (Cercle Bruges) : son équipe a battu Charleroi par deux buts en fin de match mais si, après 70 minutes, le score était toujours de 0-0, il le doit largement à Olivier Werner.9. Thomas Meunier (Club Bruges) : une erreur coûteuse en défense, qui a permis à l'adversaire d'ouvrir la marque, mais offensivement, inarrêtable.10. Pierrick Cros (Mouscron-Péruwelz) : suite aux erreurs de ses défenseurs, il a repoussé les multiples tentatives de Raman, Depoitre et Saief, évitant une lourde sanction aux siens.