1. Sergio Dutra Junior (Lokeren) : il a parfaitement réagi aux piques de Peter Maes. Il a bien maîtrisé le ballon tout en conférant de la profondeur quand il le fallait et en se montrant opportuniste devant le but.

2. Thomas Meunier (Club Bruges) : il a prouvé contre le Standard, à l'arrière droit, qu'il méritait sa sélection en équipe nationale. Marc Wilmots, présent dans la tribune, a apprécié son jeu.

3. Nill De Pauw (Lokeren) : il n'a cessé d'être menaçant depuis le flanc droit. Adroit en possession du ballon, il a bien défendu en perte de balle. Il allie technique et efficacité.

4. Michael Uchebo (Cercle Bruges) : ses infiltrations ont posé de gros problèmes à Courtrai. Puissance, vitesse, mobilité, imprévisibilité, le tout couronné d'un but.

5. Sébastien Siani (KV Ostende) : il a débuté dans un rôle plus défensif, à une position inhabituelle, mais il s'est bien débrouillé. Il conserve bien le ballon, il est fort dans les duels et il s'infiltre dès qu'il en a l'occasion.

6. Mehdi Carcela (Standard) : il a retrouvé son niveau de 2011 pour la première fois contre le Club Bruges. Il peut être très utile au Standard dans les mois à venir.

7. Franck Berrier (KV Ostende) : il a délivré à Wilmet un assist qui a permis à Ostende d'ouvrir rapidement la marque et il s'est bien démarqué toute la première mi-temps. Ensuite, quand Ostende a peiné, il n'a pas omis ses tâches défensives.

8. Killian Overmeire (Lokeren) : un marathonien, un organisateur et le premier à pour chasser le ballon tout en encourageant ses coéquipiers et en assurant l'organisation. En d'autres termes, le capitaine parfait.

9. Wim Raymaekers (OH Louvain) : après un an d'inactivité, suite à une blessure, il s'est distingué. Un bon jeu de position, fort dans les duels, un vrai leader.

10. Parfait Mandanda (Charleroi) : son équipe a perdu mais il a été le meilleur homme du match contre Gand. Il est intervenu sur quelques grosses occasions -parfois avec l'aide du poteau- mais il a finalement dû s'avouer vaincu.

1. Sergio Dutra Junior (Lokeren) : il a parfaitement réagi aux piques de Peter Maes. Il a bien maîtrisé le ballon tout en conférant de la profondeur quand il le fallait et en se montrant opportuniste devant le but. 2. Thomas Meunier (Club Bruges) : il a prouvé contre le Standard, à l'arrière droit, qu'il méritait sa sélection en équipe nationale. Marc Wilmots, présent dans la tribune, a apprécié son jeu. 3. Nill De Pauw (Lokeren) : il n'a cessé d'être menaçant depuis le flanc droit. Adroit en possession du ballon, il a bien défendu en perte de balle. Il allie technique et efficacité. 4. Michael Uchebo (Cercle Bruges) : ses infiltrations ont posé de gros problèmes à Courtrai. Puissance, vitesse, mobilité, imprévisibilité, le tout couronné d'un but. 5. Sébastien Siani (KV Ostende) : il a débuté dans un rôle plus défensif, à une position inhabituelle, mais il s'est bien débrouillé. Il conserve bien le ballon, il est fort dans les duels et il s'infiltre dès qu'il en a l'occasion. 6. Mehdi Carcela (Standard) : il a retrouvé son niveau de 2011 pour la première fois contre le Club Bruges. Il peut être très utile au Standard dans les mois à venir. 7. Franck Berrier (KV Ostende) : il a délivré à Wilmet un assist qui a permis à Ostende d'ouvrir rapidement la marque et il s'est bien démarqué toute la première mi-temps. Ensuite, quand Ostende a peiné, il n'a pas omis ses tâches défensives. 8. Killian Overmeire (Lokeren) : un marathonien, un organisateur et le premier à pour chasser le ballon tout en encourageant ses coéquipiers et en assurant l'organisation. En d'autres termes, le capitaine parfait. 9. Wim Raymaekers (OH Louvain) : après un an d'inactivité, suite à une blessure, il s'est distingué. Un bon jeu de position, fort dans les duels, un vrai leader. 10. Parfait Mandanda (Charleroi) : son équipe a perdu mais il a été le meilleur homme du match contre Gand. Il est intervenu sur quelques grosses occasions -parfois avec l'aide du poteau- mais il a finalement dû s'avouer vaincu.