"C'est une belle année qui s'achève, malgré une petite déception", poursuit le Brabançon, qui fait allusion à son absence parmi le trio de nommés pour le titre de Sportif belge de l'année, promis à un coureur cycliste (Victor Campenaerts, Remco Evenepoel ou Wout van Aert). "Etre le lauréat de ce référendum aurait été un magnifique couronnement pour une saison exceptionnelle", regrette-t-il en effet. "Mais bon, les journalistes font leur choix. Je ne peux que l'accepter, et surtout ne pas trop me focaliser sur l'incident, au risque de perdre le fil qui doit me conduire au plus haut. Je sais très bien ce que j'ai réalisé en atteignant la finale des trois plus grandes compétitions de l'année, avec deux médailles d'or à la clé. Il est difficile de comparer les mondiaux avec le Masters, où seuls les 36 meilleurs du monde sont présents, avec donc l'assurance de ne pas se faire d'emblée surprendre par un inconnu. Cela dit le plus important est encore à venir. Les Jeux, bien sûr, même si je ne suis pas encore officiellement sélectionné", conclut le numéro deux mondial, champion d'Europe seniors et vice-champion du monde seniors 2019. (Belga)

"C'est une belle année qui s'achève, malgré une petite déception", poursuit le Brabançon, qui fait allusion à son absence parmi le trio de nommés pour le titre de Sportif belge de l'année, promis à un coureur cycliste (Victor Campenaerts, Remco Evenepoel ou Wout van Aert). "Etre le lauréat de ce référendum aurait été un magnifique couronnement pour une saison exceptionnelle", regrette-t-il en effet. "Mais bon, les journalistes font leur choix. Je ne peux que l'accepter, et surtout ne pas trop me focaliser sur l'incident, au risque de perdre le fil qui doit me conduire au plus haut. Je sais très bien ce que j'ai réalisé en atteignant la finale des trois plus grandes compétitions de l'année, avec deux médailles d'or à la clé. Il est difficile de comparer les mondiaux avec le Masters, où seuls les 36 meilleurs du monde sont présents, avec donc l'assurance de ne pas se faire d'emblée surprendre par un inconnu. Cela dit le plus important est encore à venir. Les Jeux, bien sûr, même si je ne suis pas encore officiellement sélectionné", conclut le numéro deux mondial, champion d'Europe seniors et vice-champion du monde seniors 2019. (Belga)