Armitstead avait été suspendue par l'agence anti-dopage britannique (UKAD) après son troisième contrôle anti-dopage manqué en juin. Mais la procédure comportait des vices, selon le TAS. D'où sa décision d'abroger la sanction. Armitstead, 27 ans, avait fini 2e de la course olympique de Londres derrière la Néerlandaise Marianne Vos en 2012, et figure désormais parmi les grandes favorite de l'épreuve de Rio, dimanche. A noter cependant que le TAS n'a pas encore communiqué su sujet de sa décision. "J'ai toujours été clean et je le serai toujours", a pour sa part commenté la cycliste. "Le TAS m'a donné raison et j'en suis très heureuse..." (Belga)

Armitstead avait été suspendue par l'agence anti-dopage britannique (UKAD) après son troisième contrôle anti-dopage manqué en juin. Mais la procédure comportait des vices, selon le TAS. D'où sa décision d'abroger la sanction. Armitstead, 27 ans, avait fini 2e de la course olympique de Londres derrière la Néerlandaise Marianne Vos en 2012, et figure désormais parmi les grandes favorite de l'épreuve de Rio, dimanche. A noter cependant que le TAS n'a pas encore communiqué su sujet de sa décision. "J'ai toujours été clean et je le serai toujours", a pour sa part commenté la cycliste. "Le TAS m'a donné raison et j'en suis très heureuse..." (Belga)